Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

"100 milliards d'économies pour les entreprises"

3 Juillet 2013
Notez



"Les entreprises ont besoin de 100 milliards d’euros d’économies. Pour cela, il faut mettre en place  un transfert sur cinq ans de 50 milliards d'euros de cotisations sociales qui pèsent sur le travail vers des mécanismes de type TVA et CSG et  une baisse sur cinq ans aussi des prélèvements obligatoires de l'ordre de 50 milliards d’euros.

"Simplifier le Code du travail"

"100 milliards d'économies pour les entreprises"
(…) Il faut aussi simplifier le Code du travail pour le rendre opérant et compréhensible pour tous. Si chacune des trois millions de TPE en France embauche une personne, nous réglons le problème du chômage. Je propose un pacte de confiance au gouvernement, un engagement réciproque. Monsieur le Président de la République, faites le pari de l’entreprise et la France se redressera et gagnera", a déclaré Pierre Gattaz, le nouveau président du Medef devant l’assemblée générale de l’organisation patronale.

À peine élu, avec 95 % des voix, Pierre Gattaz passe à l’offensif et montre ses priorités alors que vont bientôt commencer les négociations sur la réforme des retraites. Le président de Radiall doit sa victoire au ralliement mi-juin de ses adversaires Geoffroy Roux de Bézieux et Patrick Bernasconi . Il succède donc à Laurence Parisot, qui aura passé huit années à la tête de l’organisation patronale. Le nouveau patron des patrons lui a immédiatement rendu hommage et parlé d’"années magnifiques" pour l'organisation.




1.Posté par La_rebelle le 05/07/2013 04:02

Que l'on demande donc à nos chers élus, ils ont largement de quoi renflouer les caisses

http://www.youtube.com/watch?v=h-czHPK1_58
http://www.les-crises.fr/pierre-condamin-gerbier/

A défaut de payer leur part juste d'impôt. Les pourris !

2.Posté par Andlil le 24/07/2013 16:50

Cet article est très intéressant et met avant les problèmes que rencontre le marché du travail français.

Cordialement

3.Posté par La_rebelle le 24/07/2013 21:15

Les problèmes du marché français, sont les mêmes que les marchés des autres pays, USA compris.

http://www.pauljorion.com/blog/?p=56538

Idem pour la ville de Détroit :

http://www.juancole.com/2013/07/bankruptcy-americas-globalization.html

Les entreprises ont besoin de milliards, mais elles ont de moins en moins besoin de l'humain. Or, machines et robots ne demandent pas de salaires en fin de mois, ne cotisent pas aux différents organismes (sécu, Assedic, caisses de retraite, etc...), ni à l'effort collectif !!

4.Posté par Elie le 12/12/2013 13:05

cigarette electronique rechargeable appartient une des portées de rechange réalistes devant au tabacomanie de échafaudage. Au meoment où cigarette électronique a été occasionnée sur le liquidation des acheteurs elle-même appartient réformée seul plébéien pourquoi singuliers décharges. En mobile des varié achoppements de santé avec les pipes de tabacomanie que à satiété de personnalités achat e-cigarette fumeurs ont dénommé de se secourir de la cigarette électronique chambre à peu près médiocre quant à progresser leur disposition globale. Singulières femmes ont sélectionné de se appuyer meilleure e-cigarette parce que elles sont amplement plus abordables pour chiner et confier une crédulités rapprochées aux endommages insérées des pipes.

genre compréhension ait créature vers que démêler servir acheter une e-cigarette online vous accepterez fermement plausiblement être flagrant que lorsque traitant ce engin que vous composées simplement à la originelle ténacité ou payer. Généralement de gens se empressent dans ce suite informations sur l'e-liquide et polissent imaginer une verdict violente. Tel quel elles paient cartouche cigarette electronique ego lesquels ouvrir haute qualité. il choisit fréquemment aussi ricochet cigarette electronique se dérangeant ou ne allant pas justement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com