Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

"Nous tenons les dépenses"

26 Juin 2013
Notez



"Je les (les membres de l’opposition) trouve singulièrement gonflés. Ils n'ont pas de leçon à donner, ils ont mis la France dans une quasi faillite. Là où il y a un énorme mensonge de la part de la droite c'est que contrairement à eux, nous tenons les dépenses. La dépense de l'État a été maîtrisée en 2012, elle sera maîtrisée en 2013.

80 milliards d'euros de déficit en 2013

"Nous tenons les dépenses"
(…) Les recettes sont moins importantes car la croissance dans la zone euro n'a pas été au rendez-vous alors que le budget pour 2013 était établi avec une croissance de 1,7 % par le gouvernement de François Fillon. Nous ferons les ajustements nécessaires, à l'automne au moment de la présentation du budget 2014", a déclaré Pierre Moscovici, le ministre de l'Économie, au micro de RTL.

Il s'exprimait après que Gilles Carrez, président UMP de la commission des Finances de l'Assemblée, ait déclaré que "le déficit public pourrait dépasser 4 % du PIB en 2013, au lieu des 3 % prévus à l'origine". Selon le rapport, le déficit atteindrait 80 milliards d'euros au lieu des 61,6 milliards prévus par la loi de finance. La faute aux recettes fiscales qui seront inférieure d'environ 15 milliards d'euros aux attentes, en raison notamment de recettes de TVA plus faibles qu'attendues. Selon le gouvernement, le déficit atteindrait 3,7 % du Produit intérieur brut (PIB) au lieu des 3 % initialement prévus. Un objectif déjà validé par Bruxelles qui a accordé un délai à la France pour atteindre la limite des 3 %.




1.Posté par www.crisemajeure.fr le 29/06/2013 18:01

La France est considérée par un économiste allemand comme aussi fragile que la Grèce, même si les apparences d'un relatif bien-être sont trompeuses pour les autochtones. Tous les indicateurs économiques français sont en côte d'alerte, les services du Premier Ministre contactent toutes les directions de grandes entreprises pour les implorer de ne pas entreprendre de plans de licenciements. Une nouvelle dégradation de la France est inévitable, elle entraînera une hausse des taux d'emprunt obligataire, ce qui amplifiera la spirale de l'endettement (vidéo http://lesbrindherbes.org/2013/06/01/faillite-francaise-4-raisons-de-vous-preparer-au-coup-fatal/) qui pour le moment reste encore supportable du seul fait du flot incessant de liquidités déversées jusque-là par la Banque centrale européenne. Pourquoi la BCE a-t-elle permis à la banque de France d'imprimer en illimité des euros. Cette augmentation de la masse monétaire permet à l'Etat français de simuler une transaction officielle entre le gouvernement et la BCE, en réalité cette manne lui permet d'acheter sur les marchés secondaires autant d'obligations (bons du Trésor) que nécessaire, qu'il revend ensuite à lui-même, ainsi il augmente comme par enchantement ses recettes. http://www.express.be/business/fr/economy/draghi-a-permis-a-la-france-dimprimer-de-largent-de-faon-quasi-illimitee/189289.htm . Sur tous les continents, l'artifice de la création monétaire et le truquage des données ressemblent désormais à un grand casino de carton-pâte rempli de monnaies de singe !

L'UE est à court de moyen financier depuis novembre 2012. Dès janvier 2013, 16 milliards € d'arriérés ont dû être payés. Selon le député européen Alain LAMASSOURE, il n'y a pas de marge de manœuvre. http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1633540/2013/05/15/Le-budget-de-l-UE-a-court-d-argent-en-novembre.dhtml

2.Posté par KTL le 01/07/2013 11:59

Il s'avère urgent de mettre en place un plan de rationalisation des dépenses de l’Etat : des économies significatives peuvent être réalisées sur la politique d’achats de l’État ! Sans oublier l'essentielle remise à plat des politiques publiques dont l’efficacité est inversement proportionnelle aux nombres de dispositifs en vigueur !
Je vous invite à lire ce document intéressant:// : http://www.nouveaucentre.fr/sites/default/fck_files/file/docu_orientation_politique_UDI.pdf

3.Posté par La_rebelle le 05/07/2013 03:47

Joseph Stiglitz " Vous, les Français, vous avez raison de défendre votre modèle social ! "

Le Point - Publié le 13/01/2011
Réputation." Le travail, c'est la santé. Rien faire, c'est la conserver... ", chantait Henri Salvador. 35 heures, congés, RTT, temps partiel, sommeil... Et pourtant, quelle productivité !
Les Français

"Les Français sont paresseux ! C'est la chose la plus stupide que j'aie jamais entendue. Votre pays est l'un des plus développés au monde, vous avez des entreprises magnifiques, une énergie créatrice, vous créez de la valeur et cela ne vous est pas tombé dessus par hasard. C'est le fruit de l'Histoire, bien sûr, mais aussi du travail et de la créativité de votre nation depuis des générations et des générations. Contrairement à beaucoup d'autres pays développés, je crois sincèrement que vous, les Français, vous avez su construire un modèle social généreux qui ne laisse presque personne au bord de la route. Or il y a deux façons de voir l'économie. La création de richesses avec pour seul objectif l'enrichissement individuel. Et la recherche du profit afin de créer une société non pas égalitaire mais prospère et juste dans laquelle chacun peut trouver sa place, dans laquelle chacun a ses chances. Je crois dans l'économie de marché. Mais celle-ci n'a de sens que si elle sert l'intérêt général, l'éducation, la santé de tous et le bien-être des plus faibles. Une démocratie ne peut pas avoir pour seul moteur la cupidité de ses élites. Je suis passé en France lorsque les Français manifestaient pour les retraites. Beaucoup ont caricaturé vos manifestations et les ont analysées comme une résistance au changement. C'est faux. C'était au contraire une lutte pour protéger un modèle solidaire. Je ne dis pas qu'il n'est pas extrêmement coûteux et perfectible. Mais les finances publiques américaines sont au moins autant en crise que les vôtres : avec quel résultat ? La flambée des inégalités et la crise financière qui est née chez nous. Votre modèle doit être préservé, car il est plus abouti que le nôtre, plus mature surtout, dans une période où l'accumulation de richesses et la recherche du profit doivent être maîtrisées, organisées et régulées. Je crois que, si l'on faisait un sondage mondial et que l'on demande à des Chinois dans quelle société ils aimeraient vivre, ils voteraient pour un modèle assez proche du vôtre plutôt que de celui des Etats-Unis. "

Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie. Dernier ouvrage paru : " Le rapport Stiglitz " (Les liens qui libèrent).
http://www.lepoint.fr/societe/joseph-stiglitz-vous-les-francais-vous-avez-raison-de-defendre-votre-modele-social-13-01-2011-129491_23.php

Toujours d'actualité !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com