Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

"La retraite à 63 ans et 43 annuités cotisées"

19 Décembre 2012
Notez



"Le déficit se creuse, je propose que très vite, selon la modalité que voudra le gouvernement, s'organise soit un Grenelle des retraites, soit une conférence des retraites. Nous ne pouvons accepter d'augmentation des cotisations, que ce soit côté entreprises ou salariés. Une augmentation des cotisations ne ferait qu'aggraver le gap du coût du travail qui nous sépare de nos principaux concurrents. Il faut travailler sur l'âge légal et la durée de cotisation. L'idéal serait que dans les deux ans nous puissions augmenter l'âge légal à 63 ans et la durée de cotisation à 43 annuités.

Et un voyage pédagogique pour Arnaud Montebourg

"La retraite à 63 ans et 43 annuités cotisées"
(…) Arnaud Montebourg n'est pas dans l'économie du monde d'aujourd'hui, dans l'économie du XXIe siècle, une économie rapide, mouvante, qui nécessite une adaptation permanente. Je lui propose donc un voyage d'observation en Chine afin de mieux comprendre comment, là-bas, on est en train de gagner en prospérité de manière extraordinaire et comment on vit, là-bas, ce que nous avons vécu durant les Trente Glorieuses", a déclaré Laurence Parisot, la présidente du Medef, sur BMF TV.

La réforme de 2010 a fixé à 62 ans l'âge légal de départ à la retraite, à partir de la génération née en 1955. Les annuités requises pour une retraite à taux plein sont de 41,5 pour les personnes nées à partir de 1955. Malgré ces mesures, le déficit du système de retraite à l'horizon 2020 devrait être compris entre 20 et 25 milliards d'euros alors que la réforme de 2010 prévoyait un retour à l'équilibre à cet horizon, selon un document du Conseil d'orientation des retraites (COR) remis lundi à ses membres.




1.Posté par La_rebelle le 23/12/2012 00:01

Alors Madame Parisot, pas trop fatiguée par le boulot à vous voir. Quant à moi, je vais m'empresser de faire ma demande de retraite, car il y a bien 6 mois que j'ai reçu les papiers et que je n'ai pas bougé.
Ce qui est pris n'est plus à prendre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com