Téléphonie mobile : "faire baisser les prix de moitié"

20 Octobre 2010
Notez



Autres articles
Téléphonie mobile : "faire baisser les prix de moitié"
"Iliad ouvrira les services de Free Mobile début 2012. Nous avons déjà 500 emplacements confirmés pour les antennes et nous avons signé un accord avec TDF pour plus d'un millier supplémentaire. Orange, SFR et Bouygues Telecom nous ont fait des offres pour un accord d'itinérance 2G. En ce qui concerne l'itinérance 3G, les trois opérateurs mobiles en place ont refusé de discuter de ce sujet. C'est pourtant l'assurance pour celui qui signera avec nous de compenser financièrement notre arrivée. C'est un contrat de plusieurs centaines de millions d'euros. Nous nous donnons jusqu'à la fin de l'année pour convaincre un opérateur. Aujourd'hui, il nous est impossible de reproduire leurs offres "quadruple play". En cas de refus de nous accorder l'itinérance 3G, nous n'aurons d'autre choix qu'une procédure contentieuse.

(…) Pour réussir, nous appliquerons les recettes de l'ADSL. Nous ne serons pas un opérateur low cost, mais nous aurons une structure de coût intelligente. Nous nous différencierons par l'innovation, en construisant un réseau tout IP, en intégrant à terme des capacités mobiles dans la Freebox (Femtocell), en rajoutant des équipements de réseau que nous concevons, afin de rationaliser le coût de construction et minimiser les frais d'exploitation. Et nous économiserons en marketing. Si nous ne révolutionnons pas le marché du mobile, ça ne marchera pas. Si on arrive à la part de marché que nous avons acquise dans le "triple play", à savoir près de 25 %, nous serons ravis. Notre ambition : qu'Iliad atteigne un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros d'ici à 2015, soit un doublement
" a déclaré Xavier Niel, fondateur et p-dg d’Iliad, la maison mère de Free, dans une interview accordée aux Echos.

La taxe Baroin sera répercutée

Concernant la taxe Baroin qui touchera les fournisseurs d’accès à Internet, Free a clairement fait comprendre sa stratégie : il la répercutera sur le consommateur final. "Cette nouvelle taxe sera répercutée au premier jour de l'application de la loi, et au centime près. Nous n'en profiterons pas pour augmenter notre marge. Mais nous isolerons dans les factures de nos abonnés le montant de la taxe Baroin, qui sera comprise entre 1,50 et 3 euros par mois selon la formulation de la loi."



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Comment améliorer la satisfaction client ? À une époque où tous les services sont notés… https://t.co/IGeJKHkjdl
Samedi 15 Septembre - 09:01
L'économie mondiale va bien... malgré tout L’économie mondiale aborde cette rentrée de septembre sur une note posit… https://t.co/f5IeZLWxsa
Vendredi 14 Septembre - 15:11
RT @vincent_paes: Les ambitions de @RocheBobois à l'international https://t.co/Aogt5tNNAM #IPO
Vendredi 7 Septembre - 15:38
RT @vincent_paes: Entretien avec @Paul_F_Fournier : @Bpifrance va massivement soutenir la #deeptech ! https://t.co/MPsUGufFfy
Vendredi 7 Septembre - 15:38





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com