"Rejoindre les pays développés, pas les remplacer"

9 Mars 2011
Notez



"Rejoindre les pays développés, pas les remplacer"
"La bascule du centre de gravité de l’économie mondiale vers les pays émergents n’a pas été accélérée par la crise. Ce phénomène était déjà en cours avant la crise. Les pays émergents accumulaient des réserves de change et engrangeaient des excédents de compte courant depuis quelques temps déjà. La crise financière n’a fait que rendre cette tendance plus visible. Mais elle est réversible.

(…) La Chine, L’inde et le Brésil sont de grands marchés et tant qu’ils continueront à croître à un rythme soutenu, cela créera de la demande et de l’activité qui leur permettront de rejoindre les pays développés, pas de les remplacer. Il ne faut pas oublier que les pays émergents ont surtout pour point commun d’émerger. Sous-développés, ils sont désormais entrés dans une dynamique de mûrissement. Pour le reste, ils sont très différents les uns des autres
" a déclaré Frederico Curado, p-dg d’Embraer, constructeur aéronautique brésilien, dans une interview accordée au magazine Enjeux Les Échos du mois de mars 2011.

Une convergence dont il ne faut pas avoir peur

Ce dernier met en avant l’idée de convergence. En effet, les pays émergents qui affichent des taux de croissance impressionants ne font que rattraper le retard qu’ils avaient accumulé au cours des dernières décennies. Doit-on avoir peur de cette tendance ? Bien sûr que non. Il est normal que les économies de ces pays évoluent. Qu’espérons-nous ? Que ces pays se contentent de produire éternellement des matières premières comme au temps des colonies ? C’est au tour des pays en développement d’avoir leurs trente glorieuses.

Au contraire, nous devrions nous en réjouir. Le développement de ces économies offre des opportunités énormes aux pays développés. Au lieu de s’apeurer, nous ferions mieux d’en profiter car d’ici une vingtaine d’années cette croissance ultra-rapide ne sera qu’un lointain souvenir. Ces pays seront bientôt confrontés aux mêmes problèmes que nous rencontrons : marché saturé, vieillissement de la population, coût de main d’œuvre élevé… Un jour viendra où les concepts de "pays développés" ou encore de "pays émergents" deviendront obsolètes. Et nos peurs injustifiées nous feront sourire.

En parlant de convergence, voici une vidéo fort intéressante qui résume bien l’idée :






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Deux semaines : le délai moyen pour réaliser qu’un recrutement est raté Alors que les excellentes prévisions de cro… https://t.co/xs4Fo3DnH2
Vendredi 13 Avril - 12:19
Très chers animaux de compagnie Combien coûtent l'accueil et l'entretien d'un chat comparés à ceux du chien en Fran… https://t.co/9lieKH92aq
Vendredi 13 Avril - 11:39
Immobilier portugais: la forte croissance se poursuit A quelques semaines de la 7ème édition du Salon de l’Immobili… https://t.co/K1nreXiSRi
Jeudi 5 Avril - 11:48
73% de la population française est équipée d’un smartphone Dans un monde en transition tel que le nôtre, l’élaborat… https://t.co/delOreGduC
Mardi 3 Avril - 17:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com