Obama : "Les temps sont durs"

21 Juillet 2010
Notez



Obama : "Les temps sont durs"
"Il est temps que les travailleurs qui ont été mis au chômage lors de la récession ne soient plus otages de la politique de Washington. Il faut que nous continuions tous à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir la croissance et l'emploi. Les temps sont durs en ce moment. Nous allons dans la bonne direction. Je sais qu'une élection approche, mais il y a des moments où l'on met les élections de côté, et nous sommes à un de ces moments-là.

(…) Les mêmes personnes qui n'ont eu aucun problème pour dépenser des centaines de milliards de dollars en réduction d'impôts pour les Américains les plus riches, disent maintenant que nous ne devrions pas offrir une aide aux Américains de la classe moyenne
" a déclaré Barack Obama lors d'un discours depuis la Maison-Blanche.

1 560 milliards de dollars de déficit en 2010

Pour redorer son blason (seulement 40 % des Américains sont favorables à sa politique économique), le président des Etats-Unis s’est lancé dans une campagne, intitulée Recovery Act, pour vanter les mérites de Recovery Act, son plan de relance fiscale inauguré en février 2008. D’une valeur de 787 milliards de dollars, ce plan aura permis de soutenir la croissance américaine (entre 3 et3,5 % de croissance du Produit Intérieur Brut en 2010 selon la Réserve fédérale) et de sauver, selon le gouvernement, entre 2,5 et 3,6 millions d’emplois.

Pourtant, la mesure reste impopulaire. L’explosion du déficit américain, il devrait atteindre 1 560 milliards de dollars en 2010, inquiète la population. Il dépasserait ainsi le précédent record de 2009, 1 400 milliards de dollars de déficit. Pour communiquer sur sa volonté de changement, Barack Obama vient de nommer Jacob Lew comme nouveau directeur du budget. Il avait déjà occupé ce poste sous Bill Clinton.

Obama : ange ou démon ?

Autant dire que le financement des 34 milliards de dollars pour payer la prolongation rétroactive du paiement des allocations de chômage jusqu'au 30 novembre fait débat. Deux millions d'Américains ont perdu leurs droits à l'assurance-chômage ces dernières semaines et sept millions sont sans emploi depuis plus de six mois. Les Républicains souhaitent puiser dans des fonds non utilisés du plan de relance de l'économie adopté en février 2009.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Deux semaines : le délai moyen pour réaliser qu’un recrutement est raté Alors que les excellentes prévisions de cro… https://t.co/xs4Fo3DnH2
Vendredi 13 Avril - 12:19
Très chers animaux de compagnie Combien coûtent l'accueil et l'entretien d'un chat comparés à ceux du chien en Fran… https://t.co/9lieKH92aq
Vendredi 13 Avril - 11:39
Immobilier portugais: la forte croissance se poursuit A quelques semaines de la 7ème édition du Salon de l’Immobili… https://t.co/K1nreXiSRi
Jeudi 5 Avril - 11:48
73% de la population française est équipée d’un smartphone Dans un monde en transition tel que le nôtre, l’élaborat… https://t.co/delOreGduC
Mardi 3 Avril - 17:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com