"Les moins de 30 ans abandonnent le papier pour Internet"

5 Mai 2010
Notez



Autres articles
"Les moins de 30 ans abandonnent le papier pour Internet"
" Entre le choc publicitaire lié à la crise économique et le choc de la révolution numérique qui voit les moins de 30 ans abandonner le papier pour internet, nous sommes dans une crise des ciseaux sans précédent. En deux décennies, la presse aura connu trois crises publicitaires majeures : en 1993-94 au moment de la première guerre du Golfe, en 2001 après l'éclatement de la bulle internet, et depuis la fin 2008 avec la crise financière. A chaque fois, il y a eu un décrochage des recettes publicitaires de 20 à 25 %. Et la publicité n'a jamais retrouvé son niveau d'avant.

(...) Aux Etats-Unis et en Europe, la diffusion de la presse s'effrite de 2 % par an. Et à chaque fois, c'est un jeune lecteur que l'on perd, un " digital native " qui s'informe online, sur son PC, sur son smartphone, et ne lira jamais de quotidien papier. (…) Rien qu'aux Etats-Unis, 10.000 journalistes se sont retrouvés au chômage entre 2007 et 2009
" a déclaré Bertrand Pecquerie, directeur du World Editors Forum, lors d’un entretien accordé aux Echos, le lundi 3 mai 2010.

Revenu publicitaire en chute libre, perte des lecteurs, difficulté de reconversion sur le Net… Pour la presse papier, le constat est sans appel. Elle est en train de vivre une de ses plus grandes révolutions. Face à ces changements, "toute la question est de savoir si les groupes de " vieux médias " vont réussir à s'adapter ou si demain l'information sera fournie par de nouveaux venus issus du monde internet" résume Bertrand Pecquerie.

Cherche (désespérément) modèle économique viable

Pénalisés par leur taille et leur ancien modèle économique, les grands groupes de média traditionnel ont du mal à évoluer. Et ils risquent de payer cher cette lenteur dans un monde en évolution constante. La presse n’arrive pas encore à monétiser les contenus gratuits générateurs d'audience publicitaire.

Quant aux contenus payants, ils sont encore mal perçus par les Internautes. Seules les grandes marques peuvent se le permettre. Et encore, le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Néanmoins, la presse écrite a encore sa place. "De mass media, elle est en train de devenir un " média de niche ", fournissant de très bons articles, avec des lecteurs fidèles" explique Bertrand Pecquerie.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Métaux précieux : pourquoi l’or va rester une opportunité d’investissement La phase économique actuelle est propice… https://t.co/T0xqMT7t5M
Mercredi 25 Avril - 10:04
RT @vincent_paes: Fosun au chevet de Lanvin #luxe https://t.co/2wg23cS0OA
Lundi 23 Avril - 15:18
RT @vincent_paes: Jean Peyrelevade : "Si rien n’est fait, d’ici quinze ou vingt ans, nous serons la nouvelle Grèce de l’Europe"https://t.co…
Lundi 23 Avril - 15:18
RT @vincent_paes: "En se démocratisant, les #Cryptomonnaies gagnent en légitimité" Zoe Brejon (@InvestancePart) https://t.co/wXSVhAUGuD
Lundi 23 Avril - 15:18





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com