"Les clubs de foot ont apporté plus de 600 millions d'euros à l'État"

23 Décembre 2009
Notez



Autres articles
"Les clubs de foot ont apporté plus de 600 millions d'euros à l'État"
"Les problèmes d'endettement sont surtout liés aux clubs anglais qui ont fait l'objet de rachat par le biais de LBO, comme Manchester United ou encore Liverpool. Mais, dans l'ensemble, les grands clubs ont des structures solides et des marques de grande valeur. On peut s'interroger, en revanche, sur les clubs de petite dimension. Il semble que pour la saison 2008-2009, les comptes des clubs professionnels français soient déficitaires à hauteur de 50 millions d'euros, dont la moitié pour la Ligue 2 qui, à l'évidence, vit au-dessus de ses moyens. (…) De mon point de vue, le modèle du football repose sur trois piliers : la performance économique, la formation, mais aussi l'éthique.

(…) La fin du DIC est entérinée. Il y a une appréciation conjoncturelle de cette disposition présentée à tort comme une niche fiscale, alors qu'il s'agit d'une mesure sociale que je considère comme une aide à l'emploi qui permet aux clubs de payer moins de charges sociales. (…) Les clubs, charges et impôts confondus, apportent cette année plus de 600 millions d'euros de recettes à l'Etat
" a déclaré Jean-Michel Aulas, président d’OL Groupe, lors d’une interview accordée aux Échos le lundi 21 décembre.

Alors que Lyon est à la traîne en championnat, 4ème et à 10 points de Bordeaux, le premier, Jean-Michel Aulas plaide pour un football français décomplexé et plein d’ambition. En 20 ans, il a réussi à faire passé son club d’un chiffre d’affaires de 3 à 211 millions d’euros. Désormais, Lyon figure à la 12ème place des clubs européens.

Mais le président lyonnais ne compte pas s’arrêter là. La construction d’un nouveau stade devrait lui permettre de multiplier les recettes. "Le chiffre d’affaires du stade pourrait passer de 25 millions d’euros à près de 100 millions. Et puis nous envisageons de vendre le nom du nouveau stade entre 100 et 150 millions d’euros sur quinze ans" explique Jean-Michel Aulas.

Le stade coûtera 300 millions d’euros au club. Il ne reste plus qu’à espérer que les résultats sportifs suivent. Une descente en D2, peu probable, ou une non qualification en Ligue des champions pourraient peser lourdement sur les budgets à venir.




1.Posté par Julien le 23/12/2009 10:52

En attendant qui lui paye les infrastructures pour mener à son magnifique stade... Il nous prend vraiment pour des cons. J'espère que Lyon ne gagnera rien cette année et qu'ils n'iront pas en League des Champions l'année prochaine.. Il fera moins le malin Jean-Michel Aulas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Métaux précieux : pourquoi l’or va rester une opportunité d’investissement La phase économique actuelle est propice… https://t.co/T0xqMT7t5M
Mercredi 25 Avril - 10:04
RT @vincent_paes: Fosun au chevet de Lanvin #luxe https://t.co/2wg23cS0OA
Lundi 23 Avril - 15:18
RT @vincent_paes: Jean Peyrelevade : "Si rien n’est fait, d’ici quinze ou vingt ans, nous serons la nouvelle Grèce de l’Europe"https://t.co…
Lundi 23 Avril - 15:18
RT @vincent_paes: "En se démocratisant, les #Cryptomonnaies gagnent en légitimité" Zoe Brejon (@InvestancePart) https://t.co/wXSVhAUGuD
Lundi 23 Avril - 15:18





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com