"Le nucléaire en France est un choix pertinent"

16 Mars 2011
Notez



Autres articles
"Le nucléaire en France est un choix pertinent"
"La France a fait le choix de l'énergie nucléaire, qui constitue un élément essentiel de son indépendance énergétique et de la lutte contre les gaz à effet de serre. Ce choix a été indissociable d'un engagement sans faille pour assurer un très haut niveau de sûreté pour nos installations nucléaires. L'excellence technique, la rigueur, l'indépendance et la transparence de notre dispositif de sûreté sont reconnues mondialement. Je demeure aujourd'hui convaincu de la pertinence de ces choix.

(…) En effet, l'amélioration de la sûreté ne se limite pas au cadre national. C'est pourquoi, dans la continuité des objectifs fixés par la France lors de la conférence sur le nucléaire de Paris en mars 2010, je souhaite intensifier l'effort d'harmonisation et d'amélioration des normes de sûreté au niveau européen et international. Au niveau international, la France prendra dans la cadre du G20 l'initiative de réunir dans les prochaines semaines les ministres chargés de l'Énergie et de l'Économie, afin d'échanger sur les grandes options énergétiques pour le monde de demain
" a déclaré aujourd’hui Nicolas Sarkozy devant le Conseil des ministres. Pour retrouver l’intégralité de son discours, c’est ici.

Le nucléaire produit 80 % de notre électricité

Aujourd’hui, la France compte 58 centrales nucléaires qui produisent plus de 80 % de l’électricité. C’est d’ailleurs ce qui nous permet de disposer d’une électricité parmi les moins chères du monde. En trente ans, aucun accident d’envergure ne s’est produit. Néanmoins, il est important de souligner que le parc nucléaire se dégrade lentement, faute d’un entretien suffisant.

Preuve de ce vieillissement, un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) recense plus d’un millier d’incidents mineurs ou d’anomalies en 2010. Un chiffre qui a doublé en 10 ans, sur les 58 centrales et 19 réacteurs que compte la France. Seuls trois incidents de niveau 2 ont été recensés. Ils mettaient en cause des défaillances importantes des systèmes de sécurité. Si une sortie du nucléaire n’est pas réalisable (ni souhaitable), les normes de sécurité doivent être renforcées afin de couvrir tous les risques.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Des salariés de plus en plus volatils 1 salarié sur 2 prêt à quitter un poste au cours du premier mois Alors que le… https://t.co/3YLqGhguJa
Vendredi 21 Septembre - 12:14
Comment améliorer la satisfaction client ? À une époque où tous les services sont notés… https://t.co/IGeJKHkjdl
Samedi 15 Septembre - 09:01
L'économie mondiale va bien... malgré tout L’économie mondiale aborde cette rentrée de septembre sur une note posit… https://t.co/f5IeZLWxsa
Vendredi 14 Septembre - 15:11
RT @vincent_paes: Les ambitions de @RocheBobois à l'international https://t.co/Aogt5tNNAM #IPO
Vendredi 7 Septembre - 15:38





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com