Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

"Le cœur du réacteur de l’Union européenne : l’euro"

23 Janvier 2013
Notez



Les Français ne sont pas des partenaires sérieux. Ils prêchent la relance mais ne font pas d’efforts financiers et se contentent de dire "non" aux Allemands. Ils ne prennent pas au sérieux le noyau dur de la construction européenne que constitue la monnaie unique : en laissant filer leurs finances, ils montrent qu’ils ne s’imposent aucune des conséquences de cette mise en commun.

L’euro n’est pas éternel

"Le cœur du réacteur de l’Union européenne : l’euro"
(…) Je soutiens que la crise de l’euro n’a pas commencé avec la crise grecque mais avec la signature du traité de Maastricht, qui est une construction bancale. Depuis, on défait ce qui a été fait. Dans les années 2000, les débats se sont institutionnalisés au lieu de se pencher sur le cœur du réacteur de l’Union européenne : l’euro. On a pensé que la monnaie unique était éternelle et que les marchés étaient morts", a déclaré Arnaud Leparmentier, éditorialiste au journal Le Monde, dans une interview accordée au site Presseurop à l’occasion de la sortie de son essai Ces Français, fossoyeurs de l’euro.

Hier, le couple franco-allemand fêtait officiellement ses 50 ans. La formation du moteur de l’Europe a été matérialisée par la signature du Traité de l’Elysée entre le général de Gaulle et le chancelier allemand Konrad Adenauer. La célébration de cet anniversaire s’est malheureusement déroulée dans un contexte tendu. La crise de la zone euro a divisé les deux pays, sur quasiment tous les dossiers, même s'ils sont parvenus à des compromis.




1.Posté par BA le 23/01/2013 14:23

Mercredi 23 janvier 2013 : chiffres de la dette publique pour le troisième trimestre 2012.

En zone euro, la dette publique de plusieurs Etats atteint des sommes inimaginables.

En zone euro, la dette publique de plusieurs Etats est devenue hors de contrôle.

Plus personne ne contrôle quoi que ce soit.

Nous entrons dans une nouvelle époque : l’époque des défauts de paiement de plusieurs Etats européens.

1- Médaille d'or : la Grèce. Dette publique de 301,193 milliards d'euros, soit 152,6 % du PIB. Tous les soi-disant « plans de sauvetage » de la Grèce ont échoué. Le premier défaut de paiement avait effacé 107 milliards d’euros de dettes. Mais la dette publique continue à augmenter, à augmenter encore, à augmenter toujours. La Grèce va de nouveau se déclarer en défaut de paiement.

2- Médaille d'argent : l'Italie. Mario Monti laisse derrière lui une dette publique de 1995,143 milliards d'euros, soit 127,3 % du PIB. Mario Monti a fait la preuve de sa nullité. Mario Monti a fait la preuve de son incompétence.

3- Médaille de bronze : le Portugal. Dette publique de 201,003 milliards d'euros, soit 120,3 % du PIB. Là encore, le soi-disant « plan de sauvetage » a échoué. La dette publique du Portugal continue à augmenter. Le gouvernement portugais a annoncé que le Portugal était incapable de rembourser comme prévu les 78 milliards d’euros du soi-disant « plan de sauvetage ».

4- Dette publique de l'Irlande : 190,954 milliards d'euros, soit 117 % du PIB. Là encore, le soi-disant « plan de sauvetage » a échoué. La dette publique de l’Irlande continue à augmenter. Le gouvernement irlandais a annoncé que l’Irlande était incapable de rembourser comme prévu les 85 milliards d’euros du soi-disant « plan de sauvetage ».

5- Dette publique de la Belgique : 380,923 milliards d'euros, soit 101,6 % du PIB.

L'Irlande bénéficie depuis novembre 2010 d'un plan de sauvetage sur trois ans de l'Union européenne et du FMI. Le Portugal a quant à lui dû solliciter un plan de sauvetage sur trois ans en mai 2011.

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0ARB6520130122?pageNumber=3&virtualBrandChannel=0

2.Posté par BA le 26/01/2013 13:31

Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht en 1992 ?

Vous vous rappelez toutes les belles promesses en 1992 pour nous inciter à voter « oui » à la monnaie unique, « oui » à l’euro ?

- « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

- « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

En réalité, nous avons eu exactement le contraire.

En réalité, la construction européenne aboutit à un désastre économique, un désastre financier, un désastre social, un désastre humain.

Vendredi 25 janvier 2013 :
France : chômage concernant les catégories A, B, C, D, E :
5 560 100 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle Emploi.

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-VHP736-2.pdf

Espagne :
Les chiffres effarants du chômage de masse en Espagne.
Le taux de chômage espagnol a terminé l'année 2012 sur un nouveau record historique à plus de 26% de la population active, tandis qu'il monte même à 55% chez les jeunes. Et la situation a toutes les chances de s'aggraver encore en 2013.

Grèce :
Avec 26,8%, le chômage en Grèce va de record en record.
Le taux de chômage grec a atteint un nouveau record en octobre à 26,8%, contre 26,2% le mois précédent (chiffre révisé), a annoncé jeudi l'agence nationale des statistiques Elstat.
L'économie grecque devrait subir une sixième année consécutive de récession en 2013.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/reuters-00490279-avec-26-8-le-chomage-en-grece-va-de-record-en-record-527279.php

3.Posté par La_rebelle le 30/01/2013 02:23

Mais non, cette cérémonie ne s'est pas déroulée dans un contexte tendu, plutôt dans un contexte calme, très calme, trop calme.......

http://www.youtube.com/watch?v=Sgbl89FweF4&feature=em-uploademail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com