Football : "créer une économie artificielle"

28 Décembre 2011
Notez



"C'est le bon moment pour investir dans le football français. Et ce, pour une raison : il n'est plus compétitif depuis des années. Les clubs sont sous-valorisés : cela vaut pour le PSG et à un niveau moindre pour l'AS Monaco, compte tenu de son passé. C'est aussi le bon moment pour investir du fait des perspectives de rentabilité, avec l'Euro 2016 et ses projets de grands stades. En outre, le foot français est peu endetté au regard de certains grands championnats européens.

L'avenir du football européen en dépend

Football : "créer une économie artificielle"
(…) Les bénéfices l'emportent théoriquement sur le risque. Cela étant, il ne faut pas minorer ce dernier. Le risque, c'est de créer une économie artificielle. Elle existe déjà ailleurs : je pense notamment à Chelsea, mais surtout à Manchester City depuis sa reprise par Abu Dhabi. Sur la dernière saison, ce club a quand même perdu 195 millions de livres. Vivement, le "fair play financier" ! L'avenir du football européen en dépend, sinon on va tomber dans une bataille de milliardaires, inflationniste qui plus est. L'UEFA, qui est d'abord perçue comme une grosse machine du sport business, est très en avance sur l'analyse de son marché. On tue le produit s'il n'y a plus d'incertitude sportive, d'où un fort besoin de régulation", a déclaré Frédéric Bolotny, économiste du sport, dans une interview accordée aux Échos.

Après le rachat du PSG par le Qatar et la prise de contrôle de l'AS Monaco par un milliardaire russe, le football français est en ébullition. Il attire à nouveau les investisseurs. Si ces choix peuvent paraître étonnants au niveau sportif, ils suivent une logique bien précise en termes économiques. "À priori, l'économie du nouveau PSG est potentiellement vertueuse. De même, le recrutement de l'Italien Carlo Ancelotti à la place d'Antoine Kambouaré, tout comme l'arrivée de David Beckham, s'inscrivent dans cette logique d'internationalisation, estime Frédéric Bolotny. Mais heureusement, le sportif est toujours présent. Car, si les résultats ne sont pas au rendez-vous, l’investissement peu vite se transformer en fumée…



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Des salariés de plus en plus volatils 1 salarié sur 2 prêt à quitter un poste au cours du premier mois Alors que le… https://t.co/3YLqGhguJa
Vendredi 21 Septembre - 12:14
Comment améliorer la satisfaction client ? À une époque où tous les services sont notés… https://t.co/IGeJKHkjdl
Samedi 15 Septembre - 09:01
L'économie mondiale va bien... malgré tout L’économie mondiale aborde cette rentrée de septembre sur une note posit… https://t.co/f5IeZLWxsa
Vendredi 14 Septembre - 15:11
RT @vincent_paes: Les ambitions de @RocheBobois à l'international https://t.co/Aogt5tNNAM #IPO
Vendredi 7 Septembre - 15:38





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com