Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

"47 % d’Américains assistés"

19 Septembre 2012
Notez



"Il y a 47 % d'électeurs qui soutiennent Barack Obama, parce qu'ils dépendent de l'aide de l'Etat fédéral, qui pensent qu'ils sont des victimes, qu'il est du devoir du gouvernement de les assister, qui pensent avoir droit à une couverture maladie, à être nourris, à être logés, bref à tout ce que vous voulez. Et le président part dans la course avec 48, 49 %, il part avec un énorme avantage.

Pas de regret

"47 % d’Américains assistés"
(…) Et comme 47 % des Américains ne paient pas d'impôts, notre discours sur les réductions d'impôts n'a pas de sens pour eux. Alors que lui (Barack Obama) parlera de réductions des abattements consentis aux riches, c'est l'argument qu'ils (les démocrates) sortent tous les quatre ans. Mon travail de candidat n'est pas d'essayer de les atteindre. Jamais je ne parviendrais à les convaincre de se prendre en main et de pourvoir par eux-mêmes à leurs besoins. Mon travail est d'essayer de convaincre les 5 à 10 % d'électeurs du centre, les indépendants, qui sont prévenants, qui votent pour l'un ou l'autre, en fonction d'une émotion, qu'ils aiment ou non le candidat", a déclaré Mitt Romney, le 17 mai dernier lors d’un dîner pour récolter des fonds chez Marc Leder, un gestionnaire de fonds d'investissement, à Boca Raton, en Floride.

À quelques mois de l’élection présidentielle, cette vidéo est une bénédiction pour Barack Obama qui en profite pour donner des leçons : "en tant que président (...) on représente le pays tout entier. Si l'on veut être président, on doit travailler pour tout le monde". Pour autant, Mitt Romney persiste et signe. Il critique la politique économique de Barack Obama qui veut, selon lui, "d'un gouvernement plus gros. Le candidat républicain s'est dit opposé à la "redistribution" des richesses. Un pays où le gouvernement joue un rôle plus important et redistribue de l'argent, c'est une mauvaise voie pour les États-Unis".





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com