Taxe carbone : toujours rien

5 Septembre 2011
Notez



Il y a deux ans, bien que les débats autour de l’application de la taxe carbone aient fait rage, le gouvernement était convaincu de sa nécessité. Pourtant, l’année d’après, le mardi 23 mars, François Fillon annonçait aux députés UMP l’abandon du projet de loi portant sur une contribution climat énergie. Le premier ministre s’était alors justifié en indiquant que cette taxe devait être européenne "pour ne pas plomber la compétitivité" des entreprises françaises, ou ne pas se faire.

La fiscalité verte : grand victime du coup de rabot

Taxe carbone : toujours rien
La fiscalité verte sera donc morte avant d’avoir vraiment exister puisque la taxe carbone en était le noyau. Pire encore, le peu qui existe actuellement risque fort de pâtir du coup de rabot annoncé par le gouvernement le 24 août dernier. Ainsi, les quelques mesures du Grenelle de l’environnement ayant été effectivement mis en place risque gros.



Malheureusement, le gouvernement considère la fiscalité verte comme un coût alors qu’il devrait le penser comme un investissement.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Croissance, confiance, mais pas de complaisance Si la prudence est de mise concernant l’environnement de long terme… https://t.co/7c78jYZcFH
Jeudi 14 Décembre - 17:08
2018 : une nouvelle année de hausse en perspective sur les marchés actions Les prévisions de croissance pour 2018 e… https://t.co/DJ7vYtcKbe
Jeudi 14 Décembre - 17:08
L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com