L’isolement continue de progresser en France

8 Juillet 2013
Notez



Selon l’étude "Les solitudes en France", réalisé par la Fondation de France, quatre millions de personnes de plus de 18 ans étaient touchés par la solitude en 2010. Ce qui représentait environ 9 % de la population totale de plus de 18 ans. Deux ans plus tard, la situation s’est encore dégradée. Ainsi, en 2012, cinq millions de personnes, se disent « seuls », soit 12 % de la population ! Aujourd’hui, un Français sur 4 ne dispose pas d’un réseau amical actif contre 21% en 2010. 39 % des français ne disposent pas d’un réseau familial générateur de relations sociales contre 33% en 2010. Et plus d’un tiers n’ont pas ou peu de contacts avec leurs voisins.

Âge et travail

L’isolement continue de progresser en France
Comment expliquer une telle évolution ? L’âge reste l’une des grandes raisons de l’isolement social. Avec le vieillissement de la population pas étonnant donc que l’isolement augmente lui aussi. 24 % des plus de 75 ans sont concernés (ils étaient 16 % en 2010). Mais 6 % des 18-29 ans sont désormais touchés par la solitude, contre moins de 2% en 2010.

Autre explication, la crise économique. En effet, plus les revenus diminuent, plus les personnes interrogées se déclarent seules : 15% des personnes ayant des revenus inférieurs à 1 000 euros par mois disent ne pas avoir d’ami, alors qu’elles ne sont que 2 % parmi les personnes avec des revenus supérieurs à 3 500 euros. Mais si le chômage augmente le risque d’isolement, le travail protège de moins en moins contre ce danger. En 2010, les actifs en emploi étaient 4 % à être confrontés à l’isolement relationnel, ils sont aujourd’hui 7 %.

Pour lire l’intégralité de l’étude de de la Fondation de France, cliquez sur le lien.

Méthodologie :

Dans cette étude, les personnes sont considérées comme étant en situation d’isolement objectif si elles n'ont aucunes relations sociales significatives au sein des cinq grands réseaux de sociabilité : réseau familial, réseau professionnel, réseau associatif, réseau amical, réseau de voisinage.




1.Posté par La_rebelle le 20/07/2013 02:42

Inquiétant tout ça, et pas de quoi en être fier !

Mais les parents laissent aussi leur enfant maintenant, et partent en amoureux :
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/ils-laissent-leur-fils-de-9-ans-seul-pour-passer-le-week-end-en-amoureux-8137490.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Croissance, confiance, mais pas de complaisance Si la prudence est de mise concernant l’environnement de long terme… https://t.co/7c78jYZcFH
Jeudi 14 Décembre - 17:08
2018 : une nouvelle année de hausse en perspective sur les marchés actions Les prévisions de croissance pour 2018 e… https://t.co/DJ7vYtcKbe
Jeudi 14 Décembre - 17:08
L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com