Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Chauffage : les Français choisissent les prix bas au détriment de la qualité et du confort

4 Mai 2022
Antoine Balduino
Notez

Une stratégie pas toujours payante à moyen terme. Quand les Français se préparent-ils pour l’hiver ? Et quand devraient-ils le faire ? 63 % des Français font l’erreur d’attendre l’arrivée du froid pour réfléchir à leur système de chauffage.



Rothelec, le spécialiste du chauffage électrique économique, inventeur de radiateur à inertie, a interrogé 9 312 personnes afin de tout savoir sur leur façon d’organiser et de choisir leur système de chauffage. Une enquête nationale qui montre que les Français ne sont pas vraiment au top pour optimiser le confort de leur habitation.

Quels types de chauffage ont les Français ?

Pour les Français, le chauffage au sein d’une habitation, qu’ils soient propriétaires ou locataires, fait partie de leurs préoccupations principales. En 2022, le gaz reste la solution la plus utilisée avec 40 % d’installations, juste devant l’électrique avec 36 %. Ces deux systèmes de chauffage sont bien loin devant les autres alternatives même si parfois elles interviennent en complément. En troisième position le fioul enregistre 11 % d’utilisateurs.

 

 

Quel(s) type(s) de chauffage(s) avez-vous dans votre habitation ?

Réponses

Pourcentages

Au gaz, GPL

40 %

Electrique

36 %

Au fioul

11 %

Pompe à chaleur, climatisation

9 %

Au bois, granulés

6 %

Eau chaude (radiateurs ou plancher chauffant)

5 %

Solaire

5 %

Plancher ou plafond rayonnant

2 %

Géothermique

1 %

Aucun

1 %

 

Si 68 % des Français déclarent ne jamais avoir froid en hiver, ils avouent également qu’ils dépensent beaucoup d’énergie pour y parvenir. Seulement 11 % estiment ne pas dépenser beaucoup et pourtant avoir bien chaud pendant la période hivernale. Enfin, bon nombre de Français ressentent un peu le froid mais dépensent peu en énergie (7 %), certains beaucoup d’énergie (6 %) et 5 % ont continuellement froid malgré de lourdes dépenses énergétiques.

 

L'hiver vous diriez que :

Réponses

Pourcentages

Je n'ai jamais froid mais je dépense beaucoup en énergie

68 %

Je n'ai jamais froid et je ne dépense pas beaucoup en énergie

11 %

J'ai toujours froid mais je ne dépense pas beaucoup en énergie

7 %

J'ai froid de temps en temps et pourtant je dépense beaucoup en énergie

6 %

J'ai toujours froid et pourtant je dépense beaucoup en énergie

5 %

J'ai froid de temps en temps mais je ne dépense pas beaucoup en énergie

3 %


Presque 1 Français sur 2 veut changer de chauffage

A la question « Prévoyez-vous de changer ou d'améliorer votre système de chauffage prochainement ? », plus de 47 % des Français répondent par l’affirmative. Mais il semble que la grande majorité ignore comment et quand le faire…

 

Prévoyez-vous de changer ou d'améliorer votre système de chauffage prochainement ?

Réponses

Pourcentages

Oui

47 %

Non

53 %

 

 

Les Français manquent-ils d’anticipation ? En matière d’équipement de chauffage, il semblerait que oui ! En effet, près de 63 % des personnes interrogées déclarent qu’elles attendent que les températures soient déjà très basses, autrement dit à partir des mois de novembre à janvier, pour se décider à changer de système de chauffage. Comme tous les projets, il est pourtant judicieux de se prémunir bien en amont. La meilleure période étant de mai à septembre, à un moment où les professionnels sont totalement disponibles.

 

« Grace à ce sondage, nous voyons clairement que les Français attendent le dernier moment pour choisir leur équipement de chauffage. Il y a une nécessité de sensibiliser sur le fait qu’il est préférable de réaliser un projet de chauffage bien avant l’arrivée de l’hiver et la chute des températures. C’est une période trop chargée et trop tardive. Il est toujours préférable de ne pas se retrouver dans l’urgence, avec un risque potentiel de pénurie ou de mauvais choix à la dernière minute », a déclaré Jean-Alexandre GRUNELIUS, Président de Rothelec.

 

Si vous allez ou si vous deviez changer votre système de chauffage, à quel moment le feriez-vous ?

Réponses

Pourcentages

Dès maintenant

2 %

Mai 2022

3 %

Juin 2022

1 %

Juillet 2022

2 %

Août 2022

4 %

Septembre 2022

8 %

Octobre 2022

14 %

Novembre 2022

23 %

Décembre 2022

21 %

Janvier 2023

19 %

Février 2023

4 %

Mars 2023

1 %

Avril 2023

1 %

Je ne sais pas

4 %

Dans plusieurs années

7 %


L’électrique : choix n°1

S’ils devaient choisir un autre système de chauffage, près de 39 % des Français privilégieraient l’électrique et 33 % le gaz. Les pompes à chaleur restent encore loin derrière avec 12 % malgré les primes d’État et l’importante communication faite sur cette solution. Enfin, le solaire séduirait 11 % de personnes, le bois 9 %, l’eau chaude 6 %, les sols rayonnants 4 % et la géothermie seulement 2 %. A noter que le fioul arrive bon dernier avec seulement 1 % de choix, certainement suite à son interdiction depuis le 1er janvier 2022. 

 

Quel(s) type(s) de chauffage(s) aimeriez-vous avoir ?

Réponses

Pourcentages

Electrique

39 %

Au gaz, GPL

33 %

Pompe à chaleur, climatisation

12 %

Solaire

11 %

Au bois, granulés

9 %

Eau chaude (radiateurs ou plancher chauffant)

6 %

Plancher ou plafond rayonnant

4 %

Géothermique

2 %

Aucun

2 %

Au fioul

1 %

 


Les prix bas d’abord… au détriment de la qualité et du confort !

Sans surprise, le prix est le critère de choix numéro 1 pour 72 % des Français. Cependant, les garanties et le service client arrivent en deuxième position avec 68 % de représentativité, juste devant l’aspect esthétique du matériel à 67 %. Les options d’automatisation sont prisées par 54 % des répondants et l’origine française de la fabrication est cruciale pour 51 %. De plus, 61 % des personnes interrogées préfèrent même ou bien n’ont pas le choix que d’acheter un système de chauffage peu cher quitte ensuite à avoir froid… 

 

« Les Français veulent des prix attractifs mais ils veulent également des services et des garanties. Malheureusement, les très faibles prix sont souvent associés à une faible qualité aussi bien en termes de conception que de services. Des fausses économies qui occasionnent la plupart du temps une augmentation des coûts à l’usage et une faible durée de vie de certains systèmes de chauffage. Sans parler de l’inconfort de ces solutions trop abordables », a commenté Jean-Alexandre GRUNELIUS, Président de Rothelec.

 

Quel(s) est(sont) vos critères de choix ?

Réponses

Pourcentages

Prix

72 %

Garanties, SAV

68 %

Esthétique

67 %

Automatisation

54 %

Fabrication Française

51 %

Compatibilité solaire

44 %

Autre

6 %

A choisir, vous préférez ou bien vous devez :

Réponses

Pourcentages

Acheter un système peu cher quitte à avoir froid

61 %

Acheter un système plus cher pour ne pas avoir froid

39 %

 

Seulement 34 % des Français pensent bien connaître les différents systèmes de chauffage (5 % totalement et 29 % très légèrement). Ainsi la grande majorité (66 %) avoue ne rien savoir des spécificités de toutes les solutions existantes.

 

Estimez-vous bien connaître les différents systèmes de chauffage existants ?

Réponses

Pourcentages

Oui totalement

5 %

Oui mais très légèrement

29 %

Non pas vraiment

66 %


Un contexte socio-politique déstabilisant

Crise sanitaire, incertitude politique, conflit Ukrainien… le climat actuel a logiquement un impact sur toutes les décisions des Français. Ainsi, 78 % déclarent que cette situation les influence même pour le choix de leur système de chauffage : 31 % absolument et 47 % un peu.

 
 
 

La situation économique, politique et sanitaire actuelle, influence-t-elle votre choix ?

Réponses

Pourcentages

Oui absolument

31 %

Oui un peu

47 %

Non pas du tout

22 %



Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com