Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Top et flop des secteurs qui testent leurs applications et sites mobiles

6 Septembre 2016
Rémi Lepage
Notez



Ferpection, la start-up française experte des tests de sites et applications mobiles, a analysé les données de 20 777 retours d'utilisateurs sur 70 sociétés représentatives du marché français afin de connaître les secteurs les plus actifs dans l'amélioration de leurs applications mobiles et sites web.Des résultats qui montrent la prise de conscience de certains secteurs et l'importance de l'expérience utilisateur. "60 % des visiteurs quitteront un site ou une application suite à une expérience utilisateur décevante. C'est donc un point qui doit être particulièrement soigné par les sociétés. Malheureusement, plus de 40% des entreprises ne réalisent pas encore de tests avant la mise en ligne de leur site ou application avec toutes les conséquences catastrophiques que cela peut entrainer par la suite", explique Thibault Geenen, CEO & fondateur de Ferpection.

Avec plus de 22 % de représentativité, c'est le secteur du commerce et de l'artisanat qui arrive en tête des domaines d'activités les plus actifs dans les tests de sites web et applications mobiles. Dans ce secteur se retrouve principalement les centrales d'achat alimentaires et non alimentaires, les commerces de détail (électroménager, high-tech, botanique, animalerie, les commerces de gros, les soins ainsi que la vente à distance). En deuxième position, c'est le secteur de la finance et de l'assurance (établissements bancaires, assureurs, conseils financiers, etc.) qui enregistre 19%, juste devant le secteur informatique à 15 %. En revanche, en bas du classement se situent l'industrie avec seulement 1% de représentativité, ainsi que les secteurs du bâtiment/travaux publics et l'agriculture avec un taux avoisinant les 0 %.

Les appareils mobiles N°1 des tests

Sans surprise, les tests sont davantage réalisés sur des appareils mobiles (type smartphone) à plus de 73%, bien loin devant les ordinateurs de bureau avec seulement 27%.Pour ce qui est du classement des différents systèmes d'exploitation les plus testés, la palme revient à Android avec 49% de représentativité devant iOS qui enregistre 48%. Les deux géants sont clairement sur-représentés par rapport à Windows Phone (2,6%), BlackBerry OS (0,41%), Watch OS (0,09%), ou encore Nokia X softwareplatform (0,03%). (*Sources : étude ComScore 2012)



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)