S

3 Décembre 2009
Notez



S

Scientisme

Le scientisme n’est pas un discours épistémologique mais un ensemble d’opinions, de croyances et de jugements politiques. C’est d’abord une confiance excessive dans le progrès de la science, dans leurs effets bénéfiques, pour l’humanité.

Sécurité financière (loi sur)

Présenté au Parlement en 2003. Concerne trois volets de la vie financière :
- renforcement des autorités de contrôle avec notamment la création de l’AMF : Autorité des marchés financiers
- encadrement des activités de démarchage commercial en matière financière.
- Renforcement du contrôle des professions d’audit, notamment en interdisant les activités parallèles de conseil en créant un Haut Conseil du commissariat aux complets. Renvoie à l’échec d’Andersen de prévoir les faillites de Worldcom et Enron.

Service public

Activité financée par la collectivité, la participation des usagers étant nulle ou modique au regard du coût. Cette notion ne doit pas être confondue avec celle de bien collectif. Les services collectifs le sont par le choix politique et non parce qu’ils constituent des biens collectifs, ils peuvent être assurés par des acteurs privés. Les principaux sont l’administration publique, les services de proximité, la défense, l’éducation, la santé et la culture.

Simmel

Sociologie, 1908.
La philosophie de l’argent, 1900
Sociologie et épistémologie, 1917.

Socialisation

L’individu socialisé reflet de sa société d’appartenance
- Emile Durkheim : l’éducation, une socialisation méthodique
- Culture et personnalité : une approche culturaliste de la socialisation.

La formulation de la personnalité par l’interaction avec les autres personnes
- socialisation communautaire et socialisation sociétaire (Max Weber)
- Développement mental et socialisation, l’apport de la psychologie du développement
- La socialisation comme construction d’un Soi dans la relation à Autrui, l’apport de la psychologie sociale (G.H. Mead)
- L’apport de l’interactionnisme symbolique (Erving Goffman)

Des approches visant à intégrer interaction sociale et empreinte culturelle :
- Socialisation secondaire et changement social : l’approche en terme de construction sociale de la réalité (Peter Berger et Thomas Luckman)
- Habitus et socialisation (Pierre Bourdieu)
- Un renouvellement de perspective : Bernard Lahire et L’homme pluriel
- La conceptualisation du rapport individu- société en terme d’expérience sociale (François Dubet)

La socialisation exprime le processus d’intériorisation des modèles culturels et cela dans un double jeu : intériorisation des normes, valeurs et de schéma d’action et de l’accès à de multiples systèmes d’interaction (interlocution, coopération).

La socialisation est un des outils forgés par les sociologues pour conceptualiser la manière dont se noue le rapport individu/ société.

"Si l’on veut parler de contrainte sociale, il faudrait dire que, dans toute collectivité, chaque membre est en même temps OBJET d’une contrainte exercée par les autres (donc objet de socialisation), AGENT de la contrainte qu’il exerce sur les autres (donc agent de socialisation), et SUJET de la contrainte qu’il s’impose à lui-même (donc sujet de sa propre socialisation)." Guy Rocher, Introduction à la sociologie générale, 1968.

Durkheim utilise le terme de socialisation dans Éducation et Sociologie (1922) et dans L’éducation morale (1925).

Peter Berger et Thomas Luckman, dans La construction sociale de la réalité (1986), introduisent une distinction entre socialisation primaire et socialisation secondaire en faisant la double hypothèse suivante : " la socialisation n’est jamais complètement réussie et la socialisation n’est jamais totale ni terminée ». Les appareils de socialisation primaire (famille, école) entrent en interaction avec les appareils de socialisation secondaire (entreprises, professions) provoquant des crises de légitimité des divers savoirs et des transformations possibles des "mondes légitimes".

La socialisation comme construction de soi : George Herbert Mead, dans L’esprit, le soi et la société (1963), est le premier à décrire, de manière cohérente et argumentée, la socialisation comme construction d’une identité sociale (self), dans et par l’interaction – ou la communication avec les autres. Complémentaire et non antagoniste avec l’approche de Piaget, cette théorisation fait dépendre l’issu de la socialisation des formes institutionnelles de la construction du Soi et notamment des relations communautaires (et non seulement sociétaires qui s’instaurent entre les socialisateurs et le socialisé. Elle fonde l’approche psychosociale de la socialisation.

Socialisation et habitus : la socialisation comme incorporation des habitus ET l’habitus constitue un outil de modélisation théorique des phénomènes de socialisation.

Statistique

Selon Durkheim, la statistique est une "technique privilégiée pour la mise en évidence à la fois des faits sociaux et des facteurs qui les déterminent."

Statut

Le mot statut a deux sens :
- position sociale, rang social, état social
- désigne les dispositions législatives qui fixent les droits, les devoirs d’une institution.

Les statuts peuvent être différenciés en fonction de leur mode d’attribution : les statuts assignés dépendent de caractéristiques biologiques comme l’âge, le sexe, ou le lien de parenté ; les statuts acquis dépendent de l’action des individus, de leurs mérites, des efforts qu’ils ont fait pour conquérir une certaine position sociale. On peut distinguer la dimension verticale du statut qui le relie à ceux qui lui sont subordonnés ou supérieurs et la dimension horizontale qui le relie à ceux qui correspondent à une position de même rang.

Stratification

Stratification et inégalité : La stratification sociale consiste dans une inégale distribution des droits et des privilèges, devoirs et responsabilités, gratifications et privations, pouvoir social et influences parmi les membres d’une société.

Stratification versus classes sociales : l’approche en terme de classe sociale part d’une analyse de la structure sociale et détermine des positions dans lesquelles vont rentrer les individus. Les différences sont de nature et non pas seulement de degré. L’analyse en terme de stratification part de l’individu et d’un repérage des ses caractéristiques, ce qui permet de le classer « en plus » ou en « moins » les différences sont de degré et non pas de nature.

Structuralisme

L’individu est confronté à un donné. On reprend à ce propose la métaphore du jeu de carte : les donnes des jeu de cartes sont subis (i.e donné) et les joueurs doivent jouer en fonction de règles préétablies. Cependant, tous les joueurs ne jouent pas de la même de la même façon face à une situation identique.

Bourdieu : "Par structuralisme je veux dire qu’il existe, dans le monde social lui-même, et pas seulement dans le systèmes symboliques, langage, mythe, des structures objectives indépendantes e la conscience et de la volonté des agents, qui son capables d’orienter ou de contraindre leurs pratiques ou leurs représentations. Par constructivisme, je veux dire qu’il y a une genèse sociale d’une part des schèmes perception, de pensée et d’action qui sont constitutifs de ce que j’appelle habitus, et d’autre part de ce que j’appelle es champs et des groupes ; notamment de qu’on nomme d’ordinaire les classes sociales." Choses dites, 1987.

Subsidiarité (principe de ...)

Principe selon lequel la meilleure décision est celle qui est prise au niveau le plus proche possible des citoyens à condition qu’elle soit compatible avec le droit aux mêmes libertés pour les autres.

Syndicalisme

Pierre Rosanvallon, La question syndicale, 1988.
François Dubet, Alain Touraine, M. Wieviorka, Le mouvement ouvrier, 1984.

La crise du syndicalisme : constitue un phénomène qui tend à modifier tout le système de régulation de la société. Le syndicalisme se ressert sur son rôle politique (notamment en économie politique. Mais d’un autre côté, il est de moins en moins un mouvement social.

Système de retraire par répartition

Autres articles
Les cotisations sociales des actifs financent les régimes de retraite. Avec les modifications démographiques se pose la question du taux de dépendance (population + 60ans/ population 15-59 ans) Aujourd’hui : 0,33 et devrait se situer à 0,47 en 2020.

Système monétaire international

C’est un ensemble d’accords, de règles, de pratiques et d’institutions dans le cadre desquels s’effectuent les paiements correspondant à des transactions franchissant les frontières.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Deux semaines : le délai moyen pour réaliser qu’un recrutement est raté Alors que les excellentes prévisions de cro… https://t.co/xs4Fo3DnH2
Vendredi 13 Avril - 12:19
Très chers animaux de compagnie Combien coûtent l'accueil et l'entretien d'un chat comparés à ceux du chien en Fran… https://t.co/9lieKH92aq
Vendredi 13 Avril - 11:39
Immobilier portugais: la forte croissance se poursuit A quelques semaines de la 7ème édition du Salon de l’Immobili… https://t.co/K1nreXiSRi
Jeudi 5 Avril - 11:48
73% de la population française est équipée d’un smartphone Dans un monde en transition tel que le nôtre, l’élaborat… https://t.co/delOreGduC
Mardi 3 Avril - 17:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com