Rachat de crédits : les pièges à éviter

7 Mai 2015
Antoine Balduino
Notez



Le rachat de crédit est une solution qui permet de réduire les mensualités par le rallongement de la durée du crédit. En plus de vous faire gagner en visibilité, cette pratique peut même être financièrement intéressante avec la baisse des taux. Grâce à Internet, il est possible de faire une demande de restructuration de crédit en ligne. Avant de vous engager, voici les points à vérifier pour vous assurer que vous êtes gagnants.

1- Bien s’informer

Le principe du rachat de crédit consiste à regrouper tous ses anciens prêts en un seul et unique prêt. S’il permet de faire baisser les mensualités, il en rallonge la durée. Avant de sauter sur une offre qui vous promet des mensualités très faibles, il est donc important de vérifier la durée d’engagement. Le taux est également un élément clé qu’il convient de comparer avec attention. Dans tous les cas, n’hésitez pas à négocier.

2. Bien choisir son prestataire

Selon la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), près de 50 % des prestataires opérant dans le secteur du rachat de crédit ne respecte pas les lois en vigueur. En 2014, il y a eu 120 avertissements émis, une injonction appliquée et trois procès-verbaux établis. Avant de vous lancer, il est donc important de bien choisir votre prestataire. Faites une comparaison pour vérifier les offres et les taux. Et surtout, vérifiez que votre prestataire est certifié par l’Association française des intermédiaires bancaires (AFIB), comme c’est le cas de http://www.eig-finances.com/. Votre nouvelle mensualité pourra être directement prélevée sur votre compte actuel. Pas besoin d’ouvrir un nouveau compte et de vous engager dans des démarches administratives inutiles.

3. Bien sélectionner les prêts

Quasiment tous les types de crédit peuvent être rachetés : crédit revolving, crédit travaux, du crédit personnel ou encore crédit voiture. Pour le prêt hypothécaire, il est important de voir avec votre prestataire s’il est possible de le prendre en compte avec les autres types de crédit. Sinon, il pourra vous faire deux offres séparées.


Antoine Balduino


1.Posté par FIDELIS'Courtiers le 11/05/2015 16:12

Super article, très intéressant... Au plaisir de vous lire.

2.Posté par sofia le 18/05/2015 16:45

merci pour l'article.Le rachat de crédit est une excellente solution à condition que notre prestataire soit de confiance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Croissance, confiance, mais pas de complaisance Si la prudence est de mise concernant l’environnement de long terme… https://t.co/7c78jYZcFH
Jeudi 14 Décembre - 17:08
2018 : une nouvelle année de hausse en perspective sur les marchés actions Les prévisions de croissance pour 2018 e… https://t.co/DJ7vYtcKbe
Jeudi 14 Décembre - 17:08
L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com