Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société

ECONOMIE ET SOCIETE

Quelles sont les meilleures régions pour créer son entreprise ?

25 Février 2020
Rémi Lepage
Notez

La Bretagne, le Centre-Val de Loire et la Normandie sont sur le podium des meilleures régions pour entreprendre, mais l’enquête de ProntoPro montre que l'État et les institutions locales restent critiquées : aucune région n’accorde un soutien suffisant à ses entrepreneurs et les entraves à la création d’entreprises reste trop élevées. Cependant, et malgré toutes attentes, les entrepreneurs français sont très optimistes envers l’avenir.



Dans quelle région est-il plus facile de monter sa start-up ? La réponse à cette question a été fournie par ProntoPro.fr , le portail des professionnels en France qui met en relation des milliers d’utilisateurs avec des services professionnels : des plombiers aux avocats, en passant par les psychologues, les peintres, les électriciens et les entraîneurs personnels... Un échantillon de 630 professionnels de PME, ont été invités à indiquer leur niveau de satisfaction vis-à-vis des institutions locales et nationales. Le résultat ? Un aperçu des meilleures et des pires régions du pays, basé sur plusieurs facteurs tels que : la perception du soutien des institutions locales et du gouvernement, les réglementations fiscales, les conditions de travail, la bureaucratie et les attentes pour l'avenir, etc... L'enquête a permis de mettre en place des notations de 1 à 10 sur chacun de ces paramètres, qui ont ensuite été utilisées pour classer les régions les plus appropriées pour la mise en œuvre et la gestion d'une activité professionnelle. L'analyse complète et d'autres informations sont disponibles sur la page web consacrée au rapport.


Evènements de networking

Quelles sont les meilleures régions pour créer son entreprise ?
La Bretagne, le Centre-Val de Loire et la Normandie en premières positions : une place obtenue grâce à des programmes de soutien convaincants et à de bonnes perspectives d'avenir. Lorsque l'on examine les questions sur lesquelles les entrepreneurs ont été invités à exprimer leur opinion, on constate un mécontentement général à l'égard du soutien des institutions. Le taux d’approbation du travail des autorités locales ne dépasse les 45% dans la très grande majorité des régions.  De même la note moyenne des entrepreneurs sur la facilité d’entreprendre dans leur région est de 4,2.

Si l'enquête n'avait porté que sur ces aspects, aucune région n'aurait atteint la moyenne. Heureusement plusieurs facteurs redonne de l’espoir à nos entrepreneurs : l'existence d'événements de networking et de soutien convaincants, et un optimisme envers l’avenir au beau fixe. En Bretagne, par exemple, près de 65% des personnes interrogées bénéficient d'événement de networking et de soutien. En Pays de la Loire et en Île-de-France, en revanche, c'est l'optimisme envers l'avenir qui est le facteur principal. Les professionnels obtenant une note au-dessus de 7 pour les attentes qu'ils ont pour l'avenir de leur entreprise, tant en termes de croissance du chiffre d'affaires, que d'embauche de nouveaux employés.



 

On ressort aussi de cette enquête que la Bourgogne-Franche-Comté, la Provence-Alpes-Côte d'Azur ainsi que l’Occitanie sont les régions les moins favorables à l’entrepreneuriat en France.  les entrepreneurs vivant en Bourgogne-Franche-Comté ressentent davantage que les autres régions de France le retrait de l’État, à travers la disparition des services publics. Quant à la Provence-Alpes-Côte d'Azur, les transports et l’économie sont les deux premiers défauts de la région d’après ses habitants. 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com