Lula : "Le monde est un gigantesque casino"

20 Novembre 2008
Notez



Autres articles
Lula : "Le monde est un gigantesque casino"
La crise financière n’a plus de frontière. Depuis quelques semaines, les pays en développement sont également touchés. Hier, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud se sont réunis à New Delhi pour parler de leurs futurs économiques. Ils ont conclus de porter leur volume annuel d’échanges commerciaux trilatéraux à 15 milliards de dollars d’ici 2010.

Mais le sujet sensible était bien la crise financière qui frappe l’économie mondiale. L'Inde va être ainsi obligé d’injecter 8,25 milliards de dollars dans son système financier grâce à une nouvelle baisse de taux.

De son côté, le président brésilien a profité du sommet pour critiquer le capitalisme financier : "il est particulièrement injuste que les nations pauvres aient à payer pour l'irresponsabilité de spéculateurs qui ont transformé le monde en un gigantesque casino".


Tags : Brésil, Finance, Lula

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Croissance, confiance, mais pas de complaisance Si la prudence est de mise concernant l’environnement de long terme… https://t.co/7c78jYZcFH
Jeudi 14 Décembre - 17:08
2018 : une nouvelle année de hausse en perspective sur les marchés actions Les prévisions de croissance pour 2018 e… https://t.co/DJ7vYtcKbe
Jeudi 14 Décembre - 17:08
L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com