Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Les Français face à la flambée des prix du carburant

6 Avril 2022
Antoine Balduino
Notez



Alors que les prix des carburants n'en finissent plus d'atteindre des sommets sur fond de guerre en Ukraine, Odopass, application tiers de confiance qui accompagne les particuliers de l’achat à la revente de leur véhicule d’occasion, a souhaité connaître l’impact de cette hausse sur les usages et comportements des automobilistes français. Menée auprès d’un échantillon représentatif de 1404 automobilistes, l’enquête aboutit à des résultats qui pourront surprendre.


Avec un budget sous pression, 7 automobilistes sur 10 changent leurs habitudes

Les Français face à la flambée des prix du carburant
Le chiffre est sans appel. Malgré le coup de pouce du gouvernement, 77% des Français ressentent (douloureusement) la hausse des prix du carburant sur leur budget. Pour faire face à cette envolée, 68% modifient leurs habitudes contre plus d’un tiers déclarant ne pas les avoir changées.

 

Chez les premiers, la solution première pour réduire la note consiste à… mettre le pied sur le frein : 75% d’entre eux utilisent moins leur voiture (42%) ou conduisent plus doucement pour limiter leur consommation de carburant (33%), tandis que 2 sur 10 cherchent des stations où les prix sont moins élevés. Les Français n’ayant pas changé leurs habitudes, quant à eux, se divisent presqu’à parts égales entre ceux qui n’ont pas bouleversé leurs usages faute d’une autre possibilité (54%) et ceux qui, tout simplement, n’en ressentent pas encore le besoin.


L’Éthanol, l’alternative n°1 aux carburants traditionnels

Plus globalement, la flambée des prix du carburant pousse-t-elle les Français à envisager une alternative à l’essence et au diesel ? Là encore, les réponses sont très contrastées : 54% ne songent pas à se détourner des carburants traditionnels contre 46% qui disent penser à d’autres possibilités.

 
Du côté des Français encore peu enclins à abandonner essence ou diesel, on pointe le coût trop élevé des énergies alternatives (49%) ou les contraintes trop importantes (recharges, autonomie, …) qu’elles génèrent (35%). C’est cependant du côté des Français déclarant envisager des alternatives aux carburants fossiles que les réponses sont les plus marquantes. En effet, plus de 7 sur 10 pensent à installer un convertisseur Éthanol sur leur véhicule, contre seulement 17% songeant à l’achat d’une hybride rechargeable et 9% d’une électrique.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)