Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

« Le combat que cela a représenté n’a fait que renforcer notre envie de dépasser nos limites »

12 Novembre 2019
Propos recueillis par Rémi Lepage
Notez



Handicapé et entrepreneur, un duo improbable pensent certains ? Et, pourtant, les Trophées h’up entrepreneurs, association qui accélère la réussite des entrepreneurs touchés par un handicap, ont débusqué ces parcours hors-­‐norme. Remis le 4 novembre 2019 pour la seconde fois, ils visent à mettre en lumière des réussites exemplaires. Elise Mareuil, malentendante et responsable pédagogique du réseau coopératif de crèches, a été élu entrepreneure de l’année. Elle revient pour nous sur son parcours et ses convictions.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Elise Maureil, au centre, reçoit le prix de l'entrepreneure de l'année, le 4 novembre dernier.
Elise Maureil, au centre, reçoit le prix de l'entrepreneure de l'année, le 4 novembre dernier.
Elise Mareuil. Je suis à la base éducatrice de jeunes enfants, et c’est une rencontre de vie avec Karim Bechara, créateur d’Agapi, qui m’a amené à devenir entrepreneuse. Nous nous sommes retrouvés autour de valeurs communes : développement durable, économie sociale et solidaire, bienveillance, inclusion… Nous nous sommes donc lancés dans l’aventure de création d’un réseau de crèches écologiques et solidaires, car nous souhaitions ouvrir une nouvelle voie innovante dans le monde de la petite enfance. Agapi, c’est aujourd’hui sept crèches en Ile-de-France, un organisme de formations petite enfance et des publications sur nos actions.
 

Quelle a été le regard des autres (proches, collègues, partenaires pro…) quand vous avez annoncé votre souhait de monter votre entreprise ?

E. M. J’ai au la chance d’être très soutenue, mais ce projet n’a surpris personne car j’ai une personnalité créative et combative, qui correspondait bien en fait à un profil d’entrepreneuse… J’ai été accompagnée pour adapter au mieux mon poste de travail au moment où mon handicap auditif a été le plus compliqué. Mais notre projet portant lui-même sur l’insertion (accueil d’enfants en situation de handicap, de familles en parcours d’insertion…) mon propre parcours a bénéficié d’un regard bienveillant de la part des partenaires. 

 

En quoi votre handicap a été une force ou une faiblesse dans cette aventure ?

E. M. Ma surdité a été compliquée à gérer au moment de sa dégradation soudaine (elle s’est depuis stabilisée), en pleine création de la première crèche et donc d’une très forte charge de travail et d’un besoin d’écoute, d’échange et d’attention constant. 
Pour autant, le combat que cela a représenté n’a fait que renforcer notre envie de dépasser nos limites et de porter des valeurs solidaires et d’inclusion dans la société actuelle! 


 

E. M. Comment Agapi se différencie par rapport à la concurrence ?

Nous avons ouvert une voie nouvelle en créant la première Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) petite enfance d’Ile de France : salariés et familles peuvent être sociétaires des crèches coopératives. Tout notre projet est basé sur le développement durable : écologie avec des crèches respectueuses de l’environnement, solidaires de part leur ancrage économique et coopératif et en mettant l’humain au centre de nos préoccupations. Nous avons également créé une pédagogie unique, tournée vers la découverte de la nature chez les très jeunes enfants et portée par une éducation positive. Nous présentons cette dernière dans deux livres « jouer avec la nature » et « petits jeux de saison pour grandes découvertes » aux éditions Dunod. Enfin, afin de diffuser nos belles valeurs, Agapi a créé un organisme de formations petite enfance, à la pointe des dernières recherches et qui porte un regard innovant sur l’accompagnement de l’enfant et de sa famille.


 

Dans cinq ans, comment imaginez-vous Agapi ?

E. M. Nous souhaitons poursuivre un développement qualitatif et raisonné en poursuivant notre développement du réseau de crèches, avec une à deux ouvertures par an. Nous avons aussi de beaux projets pour poursuivre le déploiement de nos formations.
De nouveaux livres et des recherches pédagogiques liées sont aussi en préparation. L’objectif est de poursuivre l’essaimage de notre projet unique et novateur, afin de faire bouger les lignes dans le monde de la petite enfance ! 
 
 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com