Le Contentia Recovery Index, enfin en hausse !

21 Août 2012
Notez



Dans le cadre de son partenariat avec Contentia, Économie et société vous dévoile les chiffres du Contentia Recovery Index (CRI) du deuxième trimestre 2012. Pour rappel, cet indice mesure la capacité des ménages français à rembourser leurs impayés. En baisse constante depuis sa création en septembre 2010, l’indice de ce dernier trimestre passe de 89,3 à 93,6.

Forte baisse de la consommation des Français

Le Contentia Recovery Index, enfin en hausse !
C'est une remontée surprenante compte tenu du contexte économique. Cela s’explique principalement par la prudence des français à l’égard de la consommation et traduit une volonté de se désendetter en cette période de crise. L'un des critères du CRI lié au crédit à la consommation illustre bien cette tendance.

En effet, le montant moyen d’un impayé en crédit consommation a chuté de 18% par rapport au trimestre précédent. Cela démontre bien un certain scepticisme des consommateurs sur l’avenir et une prudence quant à leur consommation. Les dispositions de la loi Lagarde n’y sont pas non plus étrangères. La hausse de l’indice est également due à une baisse du montant des impayés en crédit et en assurance, respectivement -18 %et – 10 %.
Une hausse inattendue
Une hausse inattendue

Les ménages remboursent mieux

Au-delà des précautions prises quant au recours à un crédit, les français souhaitent rembourser plus rapidement leurs dettes. On constate une augmentation significative des mensualités de remboursement (passant de 120€ à 140€ en moyenne) pour assainir leur situation financière. Dans les dossiers passés en perte, le poids de l’insolvabilité a baissé de 20 % par rapport au trimestre précédent. Il avait déjà baissé de près de 17% le trimestre précédent.


Le Contentia Recovery Index, enfin en hausse !
Ce constat va d’ailleurs dans le sens du nombre de dossiers de surendettement déposés à la Banque de France en baisse depuis 1 an, même si comme l'an dernier, il a fortement augmenté sur le 2ème trimestre. A la même époque l’an dernier, la Banque de France enregistrait 21 977 dossiers. Cette année, elle en compte 21 090.

Pour voir l’indice du premier trimestre 2012, cliquez-ici.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com