Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société

ECONOMIE ET SOCIETE

La sédentarité, si attractive mais si nocive !

11 Septembre 2019
Antoine Balduino
Notez

3,2 millions de décès chaque année !



La sédentarité est un enjeu de santé publique présent à l’échelle mondiale. Elle correspond à « une situation d’éveil caractérisée par une faible dépense énergétique en position assise ou allongée ». Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle fait partie des dix premiers facteurs de « risque de mortalité dans le monde », entraîne l’introduction de maladies non transmissibles (MNT) - tels que le diabète, le cancer ou des maladies cardio-vasculaires - sur différentes tranches d’âge. Une étude réalisée en 2008 par cette institution démontre qu’environ 3,2 millions de décès chaque année sont attribuables au manque d’exercice. Et la France n’est pas épargnée par ce phénomène.

Nouveaux modes de consommation et sédentarité, quel lien ?

Il est à noter qu’il ne faut pas confondre sédentarité et inactivité physique, qui sont deux phénomènes distincts. Le second est considéré « comme un niveau insuffisant d’activité physique d’intensité modérée à élevée, c’est-à-dire un niveau inférieur à un seuil d’activité physique recommandé ». La sédentarité, expliquée au sein du paragraphe ci-dessus, est partiellement liée au recours accru des écrans (télévision, jeux vidéo, ordinateur) et à l’apparition de nouveaux modes de consommation (par exemple : e-commerce, livraison à domicile, etc.) qui dispensent la population de sortir de chez soi. La start-up parisienne WeWard se penche sur la problématique de la sédentarité et tente, à son échelle, de parer au problème.
 

Et si vous marchiez plus grâce à une application mobile ?

Le podomètre est un excellent outil pour mesurer l’activité physique d’un individu car il comptabilise le nombre de pas effectué par celui-ci, permettant une prise de conscience du comportement de la personne qui s’en sert. WeWard s’inscrit dans cette lignée : la start-up a mis au point une application mobile gratuite qui calcule les pas de ses utilisateurs et qui récompense financièrement l’activité physique dite « douce », la marche. Elle comptabilise les pas effectués en extérieur afin de favoriser le bien-être de ses marcheurs tout en leur faisant découvrir des lieux insolites ou des nouveaux quartiers de la ville.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com