"La fatigue n’est plus tellement physique, elle est surtout psychique"

15 Juin 2011
Propos recueillis par Vincent Paes
Notez



Entretien avec
Évelyne Bertin, prospectiviste et psychanalyste, conseil de dirigeants

Économie et société : Quel impact ont les conditions de travail sur la santé ?

Gphoto Gilles Dacquin
Gphoto Gilles Dacquin
Évelyne Bertin : Ces impacts se situent à plusieurs niveaux : santé physique et santé mentale. Cela dépend quelle définition l’on donne du terme santé. Selon l’OMS : "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité." Comme vous le constatez, la définition de la santé ne fait référence à aucune mesure parce qu'aucune mesure, ni plusieurs ne peuvent déterminer une fois pour toute l'état de bien-être d'un individu donc sa santé.

Le bien-être est un ressenti c'est donc une évaluation subjective personnelle. Autrement dit : personne d'autre que nous-mêmes, ne peut déterminer de notre état de bien-être. Les conditions de travail si elles sont mauvaises, tant au niveau de ce qui est mesurable, qu’au niveau des liens et des relations impactent forcément l’individu. Le travail est un lieu de construction de soi et de mise en jeu de son identité. Pour très peu de personnes le travail fait œuvre. L’être humain vient chercher une partie de la réalisation et du développement de lui-même. Pouvoir répondre en partie à cette attente permet de réduire le stress et permet de faire en sorte que le travail puisse faire sens.

Économie et société : Les nouvelles organisations sont-elles responsables du stress au travail ?

É. B : Pour une part l’exigence de productivité liée à la mondialisation influe sur le stress au travail : la demande de performance et de baisse des coûts dans certains domaines font que les collaborateurs doivent produire plus avec moins. Un autre élément est la place du virtuel et du numérique dans les organisations. Non seulement cela produit un isolement physique des personnes, mais ce lien dématérialisé, dans lequel le corps est absent, fait que l’on ne rend plus très bien compte de la quantité de travail que l’on demande à l’autre.

"L’exigence de productivité influe sur le stress au travail"

La fatigue actuellement n’est plus tellement physique, elle est surtout psychique. Les collaborateurs, notamment dans le tertiaire, souffrent plus de charge mentale excessive que des conditions physiques difficiles.

Économie et société : Comment développer la qualité des relations au sein du travail ?

É. B : Il importe que les collaborateurs soient inclus dans une vision comprenant différents temps (court terme, moyen terme et long terme). C’est le fait d’être partie prenante d’un projet d’entreprise porteur de sens sur le long terme qui permet de supporter les aléas du quotidien et du moyen terme.

Économie et société : Quelles solutions pour sortir du malaise ?

É. B : Chaque organisation est unique. Il nous semble important de prendre en compte l’histoire, les valeurs, la vision et la structure psychique des fondateurs et des dirigeants. Sortir du malaise ne peut se faire que par une construction collective qui prenne en compte l’histoire, le passé, le présent et la vision du futur qu’ont les parties prenantes. C’est une co-construction que nous proposons, la création d’une véritable intelligence collective.

Économie et société : Quels outils pour motiver les salariés ?

É. B : Un collaborateur vient chercher (dans la plupart des cas) plus qu’un salaire au travail. La reconnaissance, élément essentiel de motivation, peut prendre des formes très diverses (monétaires, non-monétaires…). L’entreprise est un lieu de production de biens et de services, c’est aussi un lieu de production de liens. Nous sommes persuadés qu’agir sur la qualité des liens, c’est agir sur la qualité des biens et des services produits. Les outils de motivation des salariés sont à mettre en lien avec la qualité du management que l’on veut mettre en place. La motivation ne se décrète pas, elle se construit.


Propos recueillis par Vincent Paes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com