Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Deux bonnes raisons d’opter pour la croissance externe

15 Décembre 2022
Emmanuel Marco
Notez



En forte accélération ces dernières années, les opérations de croissance externe se positionnent au centre des stratégies de développement des organisations. Dans ce contexte, TPE, PME, ETI et grands comptes mènent chaque jour des centaines d’opérations dans tous les secteurs d’activités pour répondre à leurs projets. Mais pourquoi opter pour cette approche et à quels besoins répond-elle ? A ce niveau les réponses sont multiples, mais voici deux raisons principales qui motivent ce type d’opérations.


Rajouter une brique complémentaire à l’offre existante

Deux bonnes raisons d’opter pour la croissance externe
Faire évoluer sa gamme de services et de produits et proposer à ses clients des innovations est un impératif stratégique pour se positionner comme un fournisseur de référence. En ce sens, il est nécessaire d’investir dans de nombreuses ressources. Il faut également prendre en considération la notion de timing. En effet, perdre du temps ou arriver trop tard sur un marché risque d’impacter les performances de l’entreprise.

 

C’est dans ce contexte qu’envisager une opération de croissance externe peut être une bonne stratégie. Cela permettra d’accéder directement à une expertise, une équipe et des produits. Bien sûr, chaque innovation ne doit pas être prétexte à croissance externe dans la mesure où ce type d’opération implique un fort investissement et majoritairement un endettement financier de la part des acheteurs. Il est donc pertinent de réserver ce type d’opérations pour des sujets stratégiques ou des opportunités (reprise d’actifs, etc.).


Accroitre sa zone de chalandise

Ce deuxième cas de figure est particulièrement recommandé aux organisations qui souhaitent étendre leur positionnement en région sans avoir à passer par des intermédiaires ou distributeurs. Il s’agit donc de pouvoir s’appuyer sur une structure locale déjà bien établie et bénéficiant d’une bonne renommée sur un territoire défini. En procédant à l’acquisition de ce type d’entreprise, il sera possible de se déployer très rapidement sur le territoire concerné et d’étendre la commercialisation de son offre à l’échelle locale.

 

De plus, les clients de l’entreprise rachetée pourront aussi bénéficier de novelles perspectives et produits et services. On notera également que pour les entreprises tentées par l’international, la croissance externe constitue une opportunité d’intégrer rapidement les codes du pays et de s’appuyer sur une équipe locale maitrisant ces différents éléments.

 

Ces deux cas de figure sont de parfaits exemples qui illustrent la pertinence que peuvent avoir des opérations de croissance externe.

 

A propos de l'auteur : Emmanuel Marco est directeur associé chez Wesoft.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)