Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Crédit à la consommation : les réflexes à avoir

7 Octobre 2011
Notez



Obtenir un crédit relève souvent du parcours du combattant. Pour y voir plus clair, la Fédération Bancaire Française (FBF) a publié un guide d'information sur les crédits à la consommation à destination des particuliers. Il est téléchargeable gratuitement, ici.

Cet ouvrage présente les différents types de crédits consommation existants : crédit personnel, crédit affecté, crédit renouvelable, LOA, etc… Il revient également sur les différentes étapes pour souscrire un crédit auprès d'un établissement bancaire. Le guide fait aussi le point sur la publicité du crédit et les différentes mentions qu'elle doit mettre en avant pour l'information du consommateur, sur la possibilité de se voir refuser un crédit, sur les assurances obligatoires ou non pour souscrire un prêt, sur le remboursement par anticipation ou les modalités de rétractation…

2 % des ménages endettés n’arrivent pas à recouvrir leurs dettes

De 1992 à 2010, la proportion des ménages endettés en France est passée de 43 à près de 51 %. Cette évolution s’explique principalement par la démocratisation de l’accès au logement. Néanmoins, un autre facteur est aussi à prendre en compte : le développement du crédit à la consommation. Ce type de crédit est la première cause de su rendement. La proportion des ménages endettés qui ne parviennent pas à recouvrir leurs dettes n’excède pas 2 %.

Comme l’endettement, le surendettement connaît donc une évolution forte. Il faut distinguer deux types de surendettement : le surendettement actif, qui concerne les particuliers qui ont mal géré leur budget (soit 27 % des dossiers actuellement, contre 36.4 % en 2001) ; et le surendettement passif (73 %), qui inclut les personnes devenues insolvables suite à un accident de la vie (maladie, licenciement, divorce, …).

15 % de la population en situation de surendettement

Crédit à la consommation : les réflexes à avoir
Si l’on se base sur les enquêtes nationales de personnes, le nombre de familles insolvables grimpe à 3 623 000 (7,5 millions de personnes), soit 15 % de la population. De son côté, l’IGAS, l’Inspection générale des affaires sociales, évalue entre 500 000 et 1 million le nombre de ménages surendettés.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Qui est vraiment Amancio Ortega, le créateur de @ZARA et d'Inditex ? Portrait dans @MagDecideurs https://t.co/4MgpxEoHBY…
Jeudi 18 Octobre - 17:27
Marchés actions : Wall Street va continuer de faire la course en tête Les prix élevés du pétrole et l’appréciation… https://t.co/Y6YIUy14GX
Jeudi 18 Octobre - 16:20
RT @vincent_paes: Après sa levée de 70 M€, @Evaneos part à la conquête des Etats-Unis. Son président @ericbonnard détaille son plan pour y…
Mercredi 17 Octobre - 14:38
L'arme monétaire au cœur de la guerre commerciale Depuis le 23 mars dernier, la Chine et les États-Unis se livrent… https://t.co/HLdSooueqe
Vendredi 12 Octobre - 11:00





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com