Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Comment optimiser sa fiscalité ?

13 Janvier 2021
Rémi Lepage
Notez



Quel que soit leurs revenus, les ménages souhaitent bien souvent réduire leur fiscalité. Très souvent, on pense qu’il faut gagner beaucoup pour mettre en place une stratégie de défiscalisation. Pourtant, quelques réflexes peuvent permettre quelque soit vos revenus à optimiser votre fiscalité. Avant de les lister, il est important de souligner que la fiscalité ne doit pas être le seul élément à prendre en compte avant de réaliser un investissement. Ce dernier doit également répondre à vos objectifs patrimoniaux.

1- Réorganiser votre patrimoine existant

On parle très souvent d’investissement pour défiscaliser mais sachez qu’il existe d’autres leviers tels que la réorganisation (équilibrage entre vos valeurs mobilières et immobilières par exemple) ou les travaux de réaménagement de vos biens immobilier.

2- Choisir des investissements avec enveloppes fiscales avantageuses

L’État permet à travers divers placements de bénéficier d’avantages fiscaux. Vous devrez pour cela investir dans un Plan d'épargne en actions (PEA), une assurance-vie, ou encore un Plan d’épargne retraite (PER) par exemple.
 

3- Investir dans l’immobilier

Chaque dispositif comporte des avantages et des critères à respecter afin de vous permettre de défiscaliser en fonction de vos revenus et de vos objectifs. A court ou moyen terme, Baron et Associés vous propose différentes solutions d’investissements immobiliers :
 
  • Dispositif Pinel : constitution d’un patrimoine rapidement avec une réduction d’impôt allant de 12 % à 21 % étalée sur 6 à 12 ans.
  • Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) : en plus de sa simplicité de mise en œuvre, ce dispostifi présente de nombreux avantages fiscaux.
  • Déficit foncier : un dispositif qui permet de gommer tout ou partie de vos revenus fonciers sur plusieurs années, et également de diminuer le revenu brut global imposable jusqu’à 10 700 € (sous certaines conditions).
  • Dispositif Malraux : l’investissement en loi Malraux (ou rénovation au sein de quartiers historiques) permet une réduction d’impôt de l’ordre de 22 % à 30 %.

4- Investir dans des PME

 
  • Investissement au capital des Petites et moyennes entreprises (PME) : investir dans de jeunes entreprises innovantes (FCPI) ou participer à un fonds de proximité (FIP), finançant des PME installées dans une région donne la possibilité à des réductions d’impôt.
  • PERP : les versements au compte du plan d’épargne retraite populaire sont déductibles. Jusqu’à combien peut-on économiser grâce à ce produit d’assurance ? Quelles en sont les limites ?
  • Investir dans un bois ou une forêt : 25 % du montant investi peut être déduit.
  • Investir dans un fonds d’investissement de proximité (FIP) Corse : 38% de réduction d’impôt…
 
 

Ces listes ne sont pas exhaustives. Pour prendre la meilleure décision, il est recommandé de vous faire accompagner par conseiller en investissements financiers. Pour garantir une meilleure relation, il est conseillé de passer par un professionnel proche de chez vous. Par exemple, si vous habitez dans les Landes, il vaut mieux choisir un conseiller fiscal dans les Landes. Grâce à un bilan patrimonial, il pourra vous proposer une solution sur mesure qui répondra parfaitement à vos besoins.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com