Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Comment évolue le pouvoir d’achat des Français dans l’immobilier neuf post-confinement ?

15 Octobre 2020
Rémi Lepage
Notez



Empruntis, spécialiste du courtage en crédit publie son baromètre semestriel du marché immobilier neuf dans 10 villes de France en partenariat avec Trouver-un-logement-neuf.com, portail Internet spécialiste de l’immobilier neuf. A la rentrée 2020, et dans les 10 grandes villes étudiées, les taux restent attractifs malgré une augmentation de 0,10 point en moyenne par rapport à mars 2020.

Immobilier neuf : des conditions de financement plus difficiles

Comment évolue le pouvoir d’achat des Français dans l’immobilier neuf post-confinement ?
Plutôt bas en mars 2020, les taux de crédit immobilier ont connu de légères évolutions à la hausse allant de 0,07 point (à Nantes) à 0,13 point (à Lille). Pour toutes les autres villes étudiées, on note +0,10 point. Ces évolutions, plutôt faibles, indiquent que nous sommes toujours dans une période de taux bas. En effet, sur 20 ans, le taux minimum (hors négociation) est de 0,92 % seulement.

« Cependant, au-delà des taux de crédit immobilier, ce sont les conditions de financement qui ont connu un grand changement, avec tout d’abord fin 2019 les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), puis ensuite, l’impact de la crise sanitaire sur l’attitude prudentielle des banques vis-à-vis des dossiers de prêts qui leurs sont présentés » déclare Frank Roullier, Président d’Empruntis.

Les prix de l’immobilier neuf : globalement en hausse

Manque de foncier, pause imposée en amont des élections municipales dans le montage des projets, arrêt de la délivrance des permis de construire durant le confinement…, face au manque d’offre, les prix de l’immobilier neuf sont irrémédiablement en hausse en cette rentrée 2020 dans la plupart des grandes villes : jusqu’à 12 % à Lyon. 

« Comme on pouvait s’y attendre, faute de renouvellement de l’offre bien avant le confinement, les prix ont grimpé ces derniers mois et le retard pris pendant le confinement ne va faire qu’accentuer la problématique ces prochains mois »,détaille Céline Coletto, porte-parole de Trouver-un-logement-neuf.com.

Immobilier neuf : des conditions de financement plus difficiles

Selon les villes, le pouvoir d’achat immobilier dans le neuf oscille entre maintien et légère perte. Les mensualités de crédit immobilier sont en hausse dans 5 grandes villes de France. 2 villes affichent un maintien. Et dans 3 autres grandes villes, les Français gagnent du pouvoir d’achat.
 
La hausse des prix entraîne une baisse du pouvoir d’achat des Français dans 5 villes étudiées sur 10. Dans le détail, les mensualités de crédit immobilier sur 20 ans pour un trois pièces avec deux chambres se situent entre 1157 € à Toulouse et 3832 € à Paris.
C’est à Lyon que nous notons la plus forte progression du budget mensuel dédié au prêt immobilier : +12%. Cela se traduit par une mensualité à 1783 € contre 1583 € en mars dernier, soit +200 €. Suivent Lille avec +10,31% et un crédit remboursé 1373 € par mois, Montpellier qui enregistre +4,18% et 1286 € mensuels consacré au crédit immobilier. Et Toulouse qui affiche +3,88 € et 1157 € mensuels. Enfin, les Marseillais voient leur mensualité augmenter de 3,45% et rembourseront chaque mois 1205 € pour l’achat d’un T3 dans le neuf.  
 
  • A Bordeaux et Nantes, le pouvoir d’achat immobilier neuf se maintient
Toujours pour un trois pièces et par rapport à mars 2020, les faibles évolutions de prix (-1100€ pour Bordeaux et seulement +200€ pour Nantes) permettent globalement de maintenir le pouvoir d’achat immobilier neuf dans ces 2 villes. Les mensualités augmentent faiblement (+0,62% à Bordeaux et +0,74% à Nantes).
  • A Nice, Strasbourg et Paris, le pouvoir d’achat immobilier neuf augmente
Avec Strasbourg et NiceParis est, paradoxalement, l’une des trois villes où le pouvoir d’achat augmente. Ainsi, la mensualité de crédit baisse de 2,53% dans la capitale. On note, respectivement à Nice et Strasbourg -0,5% et -3,36%. Strasbourg est la ville où le gain de pouvoir d’achat dans l’immobilier neuf est le plus important sur ces 6 derniers mois.

Quelles perspectives à court terme ?

S’il est toujours difficile de se prononcer sur l’avenir des taux immobiliers, rien n’indique pour le moment une remontée brutale. « Les banques sont plutôt dans une volonté, en 2021, de relancer le marché qui a connu de nombreuses difficultés cette année », indique Frank Roullier, Président d’Empruntis. « Si les taux restent sages, ce ne sera certainement pas le cas des prix des appartements neufs. Ceux qui veulent acheter dans le neuf ont tout intérêt à ne pas retarder leur projet »,conclut Céline Coletto de Trouver-un-logement-neuf.com.


Tags : Immobilier, taux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com