Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société

ECONOMIE ET SOCIETE

Comment bien gérer l'argent de poche de ses enfants

14 Juin 2019
Rémi Lepage
Notez



Sujet de discussion inévitable à la maison, la question de l'argent de poche s'invite aussi pendant les vacances d'été.Sorties entre amis, cinéma, loisirs ou petits extras…. votre enfant va probablement avoir besoin d'argent de poche, qu'il reste à la maison ou qu'il parte en vacances. Alors, faut-il franchir le pas ? Comment faire le bon choix ? Pixpay, solution de paiement à destination des adolescents (10-18 ans) et de leurs parents, dont le lancement est prévu pour la rentrée prochaine, donne ici 4 conseils pratiques pour accompagner les parents qui envisagent de donner de l’argent de poche à leur enfant pendant les vacances d’été.

CONSEIL N°1 : PROPOSEZ-LUI DE FAIRE UN ESSAI

Apprendre à sa progéniture à être responsable de son argent et en connaître la valeur constitue une étape fondamentale vers l’autonomie financière. L’été, c’est en réalité un bon moment pour commencer à donner de l’argent de poche à son enfant : vous pouvez facilement lui proposer cela sous la forme d’un test. Comme votre enfant n’est pas dans son contexte habituel, ce sera plus facile d’arrêter à la rentrée si finalement ce système ne vous convient pas parfaitement. Vous évitez ainsi les drames !

CONSEIL N°2 : ETABLISSEZ DES REGLES PRECISES D’UTILISATION

Vous avez décidé de vous lancer et d’octroyer à votre enfant de l’argent de poche pour ses vacances ? Il convient maintenant de l’accompagner et de le conseiller. Il est important d’établir avec lui des règles précises sur l’utilisation de cet argent. Vous voulez bloquer certains marchands ou certains canaux ? A vous de déterminer, en fonction de son âge, ce qu’il a le droit ou non de faire avec. Dans tous les cas, parlez-en avec lui et expliquez-lui vos raisons. S’il a 13 ans ou moins, nous vous recommandons d’établir vous-même son budget et ce pour quoi il peut l’utiliser, en lui laissant quand même un peu de latitude ! S’il a plus de 14 ans, proposez-lui d'établir un budget prévisionnel, tout en respectant les règles que vous avez établies. Cela contribuera à le responsabiliser et ce sera l’occasion d’échanger ensemble. Vous pouvez aussi l’inciter à épargner une part de son argent de poche pour réaliser des projets à la rentrée. Votre surveillance et votre contrôle doivent être modulés. Une fois les limites établies, évitez de vous immiscer trop directement dans ses achats, sauf si bien sûr il ne respecte pas les règles vues ensemble !

CONSEIL N°3 : NE DEROGEZ PAS AU BUDGET VALIDE !

Une fois cette étape passée, expliquez-lui qu’il ne sera pas possible de déroger au budget validé. Celui-ci n’est plus négociable. Ne lui donnez donc pas plus d’argent ni aucune avance, même s’il en fait la demande (et on sait que les adolescents savent être persuasifs !). S’il a mal géré ses dépenses : tant pis pour lui… Gardez toutefois en tête que la somme allouée doit être adaptée aux besoins de votre enfant et au degré d’autonomie accordée.

CONSEIL N°4 : la régularité des versements

Les parents qui s’engagent à donner une certaine somme doivent le faire à date fixe, sans déroger à la règle. Votre enfant aura ainsi une visibilité sur son budget dans le temps. La périodicité doit en revanche être adaptée à l’âge. Par exemple, pour un adolescent (dès 14 ans), grandir, c’est se voir confier davantage de responsabilités et de libertés (achat de ses vêtements, sorties…) ; il est alors préférable d’opter pour un budget mensuel qu’il devra gérer. Vous pouvez aussi lui proposer d’un coup tout son argent de poche de l’été. C’est idéal pour l’initier à la gestion d’un budget sur le long terme.


Rémi Lepage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com