Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société
ECONOMIE ET SOCIETE

81 % des adolescents recevront de l'argent à Noël

12 Décembre 2019
Antoine Balduino
Notez



Les Français sont-ils raisonnables lorsqu'il est question de donner de l'argent à Noël à leurs enfants ? Quelles sommes reçoivent en moyenne les adolescents ? Quelles sont les régions où les parents seront les plus généreux cette année ? Existe-il d'importantes différences de traitement en fonction du niveau de revenus ? Telles sont les questions qu'en cette fin d'année, Pixpay la nouvelle app bancaire destinée aux adolescents (10-18 ans) avec accompagnement parental, à poser aux Français. Elle dévoile aujourd'hui les résultats inédits de ce sondage réalisé par l'Institut Poll&Roll auprès de 1 000 parents d'adolescents au collège et lycée. Ce sondage est accompagné de l'avis de Laurence Peltier, psychologue pour enfant et consultante pour Pixpay. Vous trouverez, ci-joint, sondage complet ainsi que l'avis de Laurence Peltier.

70 % DES JEUNES REÇOIVENT DE L'ARGENT A NOËL DES 10-12 ANS

81 % des adolescents recevront de l'argent à Noël
D'après ce sondage, 81 % des adolescents recevront de l'argent à Noël. Et, plus ils grandissent, plus ils ont tendance à recevoir des cadeaux sous forme d'argent. S'ils sont déjà 70% des jeunes âgés de 10 à 12 ans à être concernés, ce chiffre passe à 82% pour les 13-14 ans puis 86% pour les 15-16 ans et enfin 92% pour les 17-18 ans. En grandissant, les sommes aussi deviennent plus importantes avec : 64€ pour les 10-12 ans, 67,20€ pour les 13-14 ans, 80,70€ pour les 15-16 ans et enfin 100€ pour les 17-18 ans.

À la question « combien comptez-vous donner d'argent à votre enfant à l'occasion des fêtes de Noël cette année (en euros) ? », un écart régional d'une vingtaine d'euros apparaît entre la région qui sera la plus généreuse et celle qui le sera le moins. Ce sont les jeunes d'Auvergne-Rhône-Alpes qui seront les plus gâtés à Noël avec une enveloppe moyenne de 85€ sous le sapin. Ils sont suivis par ceux de l'Ile-de-France avec un budget moyen de 82€.

À la troisième marche du podium, avec près de 80€, nous retrouvons la Bourgogne-France-Comté. À l'inverse, les moins bien lotis seront les Bretons qui se contenteront tout de même de près de 62€ et les jeunes du Centre - Val de Loire avec 66€ de cagnotte. Au niveau national, les parents seront loin d'être radins envers leurs enfants pour Noël avec un budget prévisionnel de 81 €. Enfin, 59% des jeunes recevront les sommes symboliques de 50 ou 100 euros. De quoi faire des heureux chez les filles comme les garçons, les Français faisant preuve d'équité avec en moyenne 1€ de plus pour les filles à Noël !

LES FRANÇAIS SONT GÉNÉREUX INDÉPENDEMMENT DE LEUR SALAIRE

Quel que soit le niveau de salaire, les Français seront généreux pour Noël. Une mention particulière cependant pour les foyers gagnant entre 1 000 et 1 499 € de revenus. En termes de générosité, ils offriront environ 75,40€, soit 15€ de plus que les foyers ayant un revenu compris entre 1 500 et 1999€ (60€) et autant que les foyers gagnant de 2000 à 2999€ (75,60€). Ils sont devancés par ceux dont les revenus mensuels se situent au-dessus de 3000€. Ainsi, de 3000 à 4499€, l'enveloppe moyenne se situe aux alentours de 86,60€ ; et, de 4500 à 5999€ à 102,10€. Enfin, en tête de ce classement et sans surprise, avec la somme de 134,70 € de budget, se trouvent les foyers ayant un salaire de 6 000 à 9 999 € par mois.

L'avis du psy

Pour aller plus loin, Pixpay a travaillé avec Laurence Peltier, psychologue et consultante auprès de Pixpay, sur le sujet. Alors, faut-il donner de l'argent à son enfant à Noël ou privilégier les cadeaux ? Eléments de réponse :
  • Attendre que l'enfant ait au minimum 12/13 ans, idéalement 14 /15 ans moment où le jeune a besoin de s'affirmer, de se différencier et peut désirer des cadeaux/projets plus onéreux.
  • Établir une liste de cadeaux de Noël pousse l'enfant à s'interroger sur ce qu'il aime et permet aux parents de continuer à s'intéresser aux goûts de leur enfant, d'échanger dessus et d'apporter une dimension pédagogique.
  • Si l'échange autour de l'écriture de la « liste/lettre au père Noel » constitue un beau moment d'interaction, il ne signifie pas, pour autant, décider à la place de l'enfant.
  • Le choix de l'argent doit venir de l'enfant mais pas à n'importe quelles conditions : privilégiez un minimum d'échange autour de ce cadeau et de transparence sur son utilisation Incitez l'ado à réfléchir en amont au choix du cadeau possible avec la collecte financière.
  • Au moment de la réception de l'enveloppe, il est important que le jeune puisse échanger sur le projet de dépense, avec son donneur. Une fois l'achat concrétisé, le jeune doit penser à remercier.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)