Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

56 % des millenials possèdent plusieurs produits d’épargne

6 Juillet 2022
Antoine Balduino
Notez



Altaprofits, acteur majeur de l’épargne sur Internet, réalise depuis 4 ans avec l’Ifop le « Baromètre de l’Épargne en France et en régions ». Dans son édition 2022, l’enquête révèle que les Français deviennent très tôt de bons épargnants. Dès 25 ans, leurs habitudes d’épargne s’intensifient. Ainsi, parmi les 25-34 ans (Millennials ou génération Y), 56 % possèdent plusieurs produits d’épargne (livret A, PEL, LDDS, Assurance vie) dans un établissement bancaire ou financier. Ce qui marque une avancée importante par rapport aux plus jeunes (la génération Z ou 18-24 ans) où ils ne sont que 42%. Une seule tranche d’âge affiche un taux de détention plus élevé : les baby-boomers (65 ans et plus) qui sont 63 % à posséder plusieurs produits d’épargne.

 

 


Des épargnants réguliers

Les 25-34 ans se distinguent aussi par leur assiduité à mettre de l’argent de côté :  80 % ont pris l’habitude de placer de l’argent au moins une fois tous les 6 mois. C’est la tranche d’âge la plus active dans ses habitudes d’épargne, puisque parmi les 18-24 ans et les 35-49 ans, ils sont 76 % à placer de l’argent au moins tous les 6 mois, 74 % pour les 50-64 ans, 60 % pour les 65 ans et plus.

Quelles sont les raisons pour lesquelles les 25-34 ans épargnent ? A 40 % pour faire face aux imprévus (11 points de plus que les 18-24 ans) et 33% pour financer leurs projets. Sur ce dernier point, la génération précédente affiche une motivation supérieure, avec 43 %. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com