5,3 millions de personnes bénéficient de la couverture maladie universelle complémentaire

17 Décembre 2015
Antoine Balduino
Notez



En 2015, 5,3 millions de personnes bénéficient de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Créée en 2000, cette complémentaire santé gratuite a pour ambition de jouer un rôle protecteur en permettant aux personnes disposant de faibles ressources d’accéder aux soins.

Leurs dépenses sont plus élevées

Les bénéficiaires de la CMU-C sont en plus mauvaise santé que les autres assurés et leurs dépenses de santé sont donc plus élevées. En tenant compte des caractéristiques socio-économiques et des écarts d’état de santé, la CMU-C favorise l’accès aux soins dans les mêmes proportions que les autres couvertures complémentaires. Lorsqu’ils recourent aux soins, les bénéficiaires de la CMU-C ont des dépenses de santé proches de celles des autres assurés, à l’exception des dépenses de généralistes, qui sont plus élevées. La CMU-C réduit également le risque de renoncement aux soins pour raisons financières, au même titre qu’une couverture complémentaire standard.


Tags : CMU, Santé
Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Quelle salle réservée à Paris pour votre soirée d’entreprise ? Les soirées d’entreprise sont très bien vues de la p… https://t.co/JDynTiK36N
Jeudi 16 Août - 15:57
Vendre sa maison à un promoteur : les pièges à éviter On y pense très rarement mais vendre sa maison ou son terrain… https://t.co/gMRzhywFPq
Jeudi 16 Août - 15:12
« Le recul des transactions immobilières n’a rien d’alarmant » À mi-parcours de cette année 2018, quel bilan tirer… https://t.co/5WRxfRlaoJ
Vendredi 20 Juillet - 10:46
Trois choses à savoir sur les marchés européens La guerre commerciale engagée par les Etats-Unis, la fin du quantit… https://t.co/ApFBAj9gvR
Vendredi 20 Juillet - 10:27





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com