Zoom sur l’industrie du déménagement et sa digitalisation

26 Avril 2017
Antoine Balduino
Notez

Plus de trois millions de français déménagent chaque année et près d’un français sur quatre prévoit de déménager prochainement !



Le marché du déménagement ne semble pas connaître la crise. Chaque année, 10% de la population française emménage dans un nouvel habitat et les chiffres ne cessent d’augmenter. La raison principale ? Le rythme de vie moderne nous pousse à plus de mobilité. Nous changeons plus souvent de travail, les chiffres sur les divorces et remariages ne cessent d’augmenter tandis que les nombreuses plateformes immobilières permettent de trouver facilement un nouveau logement sans avoir à débourser des frais d’agence. L’accès à un logement plus confortable ou adapté à son nouveau style de vie n’est plus aussi compliqué qu’il y a encore quelques années. Cependant, le secteur du déménagement n’a pas évolué à la même vitesse et ne semble être touché par la digitalisation que depuis très peu de temps.

Une industrie fragmentée qui ne semble pas convaincre la majorité des Français

Le déménagement serait d’après les études l’une des situations les plus stressantes de la vie courante. C’est peut-être la raison pour laquelle 40% des Français pensent avoir recours à un professionnel du déménagement. Pourtant seulement 20% concrétise réellement cette idée. La raison principale ? Trouver un déménageur professionnel est un processus long et fastidieux qui décourage bon nombre de Français. Les prix varient du simple au double d’un déménageur à l’autre, selon si ce dernier est en mesure d’optimiser les parcours logistiques. Il faut donc souvent faire de nombreuses recherches et demandes de devis avant de trouver l’offre qui convient. De l’autre côté, les plus démunis sont laissés pour compte. Comment déménager seul lorsque l’on a un budget très restreint ? Si notre entourage ne peut pas mettre la main à la pâte, cela peut vite tourner au cauchemar.

Deux nouveaux concepts qui tentent de combler ce manque

Move24 tente de simplifier le processus du déménagement en offrant un service rapide et personnalisable, tout en offrant des prix compétitifs. Sous le slogan « Déménager facilement », la jeune startup berlinoise a pour ambition de digitaliser l’industrie du déménagement. Avec un « business model » mêlant place de marché, franchise et e-commerce, le site Move24.com permet de créer soi-même son devis de déménagement et de réserver en ligne la prestation. Grâce à un réseau de plus de 400 déménageurs en Europe et un algorithme d’optimisation des parcours logistiques, l’outil est capable de trouver l’offre la plus adaptée à chaque profil, en matière de prix et de niveau de service.
 
Mais qu’en est-il des budgets les plus serrés qui n’ont pas les moyens de faire appel à un déménageur professionnel, même dans des conditions tarifaires optimales ? C’est là où Mydemenageur.com a eu la bonne idée d’appliquer le modèle d’économie collaborative au déménagement. Fonctionnant un peu à la manière du Bon Coin, la plateforme permet de trouver des annonces de « gros bras » pour vous aider à déménager. Ces derniers ne sont ni plus ni moins que des particuliers désirant arrondir les fins de mois. Avec des tarifs aussi attractifs que 150€ la journée pour deux « gros bras », on comprend l’engouement des médias pour cette jeune startup française.
 
Les plus sceptiques emmétrons sûrement des doutes sur la possibilité de pouvoir digitaliser une étape aussi personnelle et délicate que celle du déménagement. Peut-être qu’il faudrait apporter un peu de nuance au débat et se rendre compte que chaque déménagement est unique. Au final, est-il vraiment nécessaire de payer le prix fort pour un déménagement « classique » dont l’organisation peut être facilement automatisée ?

 



Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com