Taxer les banques n’est pas la meilleure des solutions

21 Janvier 2010
Notez



Autres articles
Taxer les banques n’est pas la meilleure des solutions
Il faut croire que taxer les banques devient à la mode. Après l’Angleterre, c’est au tour de la France et des Etats-Unis d’annoncer vouloir mettre en place cette méthode. Pour Barack Obama, cette taxe permettra de compenser le coût colossal (pas moins de 700 milliards de dollars) pour les finances publiques du récent plan de sauvetage du secteur financier.

La taxe américaine, appelée "taxe de responsabilité de crise financière", s’élèvera à 0,15 % et s’appliquera aux banques américaines disposant d’actifs supérieurs à 35 milliards d’euros. "On a du mal à croire lorsqu'on entend que Wall Street va verser plus d'argent en bonus et contreparties pour cette seule année que le coût de cette taxe sur les dix prochaines années" explique le Président américain.

Argument pas très convaincant puisque la majorité des banques ont déjà remboursé l’argent qu’elles avaient emprunté au plus fort de la crise financière. Pourquoi ne pas dire la vérité aux gens. Les Etats ne taxent pas les banques pour améliorer le fonctionnement des marchés financiers où le rendre plus juste. S’ils les taxent, c’est tout simplement pour obtenir de l’argent facilement.i[

Contrairement aux Etats-Unis, la France taxera directement les bonus

Et le résultat final pourrait s’avérer dangereux. Car, si le gouvernement américain espère que les banques baissent les bonus pour pouvoir payer la taxe, elles pourraient trouver d’autres moyens. Il est ainsi possible qu’elles préfèrent prendre moins de risque pour financer l’économie plutôt que de réduire leurs bonus et de prendre le risque de voir partir ses meilleurs éléments.

Contrairement au plan américain, le plan français a permis à l'Etat de dégager des profits après remboursement par les banques de l'essentiel des fonds prêtés. La France taxera directement les bonus des opérateurs de marché.

La taxe de 50 % s'appliquera aux bonus de plus de 27 500 euros. Selon le gouvernement, elle devrait rapporter 360 millions d’euros. "Quand je vois leurs prévisions de résultats, je ne dirais pas que les banques seront affaiblies par cette taxe", a déclaré Christine Lagarde, la ministre de l’Economie. À part Natixis, toutes les banques françaises devraient annoncer une année 2009 bénéficiaire.




1.Posté par Chi Flat Irons le 21/01/2010 15:38

It has become an undeniable fact that CHI Flat Iron is one thing that you cannot deny when you are styling your hair. As usual the selecting the best hair straightener from among so many has always been the problem. So if you are looking for some new hair styles for yourself then the first step is to get a good hair straightener for yourself.

2.Posté par ici surprise de TAILLE....!!! le 21/01/2010 20:25

Vive la reprise..OUIIIIII
Mais...
"Pensons à Haiti.... "
Donnons...
Car....
Que dire devant une telle catastrophe à part Courage....
Bravo à tous ceux qui se mobilise...
Moi j'ai donné ma participation financière même si cela me parais bien peu....

Super ton blog...

Kis a toi et tes visiteurs...

LORENT

3.Posté par Tombale le 22/01/2010 19:37

Bonjour Vincent Paes,

Voyez-vous, si les banques qui détiennent les fonds et spéculent un maximum ne sont pas taxées, si les actionnaires, les boursicoteurs ne sont pas taxés, je ne vois pas trop qui pourraient l'être sauf de remettre ça sur le dos du petit. Vous semblez dire (en fait vous le dites) que les banques auraient vite fait de trouver des stratégies de contournement pour éviter les taxes. D'ailleurs c'est normal et c'est de bonne guerre. Par-contre, nous ne sommes pas plus bête qu'eux, nous aurions vite fait de taxer leurs nouvelles stratégies !

Mais au delà de ce point de vue, mon attention c'est portée sur votre édito intitulé "La crise est morte, vive la reprise ! " qui est affiché sur la page d'accueil du site http://www.over-blog.com/. Je ne sais dans quelle réalité vous vous trouvez, ni quelles sont vos sources, ni même vos motivations. Mais même si des signes restent encourageant, je mets ça sur le compte d'un optimisme naturel débordant, car après un naufrage économique digne de celui de la crise de 1929 que tous les conseillers financiers oh grand Dieu, la main sur le coeur avaient jusque-la veille de la catastrophe niés un tel évènement possible. Prédire avec une telle facilité et un oubli aussi rapide que maintenant, le pire est derrière nous, c'est faire fi des responsabilités que tout un système semble vouloir enterrer. Mais si les banques s'en sortent mieux que prévu, leurs clients eux, y ont laissé beaucoup des plumes.

Sans animosité

4.Posté par valérie le 25/01/2010 14:05

Je suis d'accord avec "Tombale" même si je désapprouve le pessimisme de son pseudo.

Quand j'ai vu votre édito, j'ai trouvé que ça faisait propagande de droite et que ça pouvait induire le lecteur en erreur. J'ai failli ne pas venir lire votre site à cause de ça d'ailleurs. Et puis, je me suis dit que c'était peut-être un titre fait pour choquer justement.

Droite ou gauche, peu importe quelque part, mais c'est la désinformation qui fait peur.

La crise est loin d'être finie. Elle commence à peine à mon avis, pour moi en tout cas et pour bien des "petits". ça m'énerve aussi cette appellation, les "petits"! je ne mesure qu'un mètre 60 en me tirant bien mais tout-de-même; Qu'avons-nous de petit sinon notre statut professionnel et nos salaires ridiculement et honteusement si bas?
La faute à qui?
Pas la mienne en tout cas.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com