Quand les ouvriers expriment leur colère en chantant

6 Janvier 2010
Notez



Quand les ouvriers expriment leur colère en chantant
En 2009, les vagues de licenciement et les mobilisations ouvrières ont été nombreuses, surtout dans le secteur industriel. Et pour se faire entendre, certains ne reculent devant rien. L’utilisation d’Internet est devenue un outil nécessaire pour atteindre le plus grand nombre.
Mais, pour plaire, le message doit être passé en musique et de cette manière rigolote. Les ouvriers de ces deux usines ont bien compris la logique. Le message est clair : ne laissons pas tomber nos usines. Malheureusement, pas sûr que cela suffise.



Fin octobre 2009, les ouvriers d’ArcelorMittal avaient lancé la mode avec la chanson intitulée, « Marchand d’acier tueur de région ». Elle a été visionnée près de 100 000 fois.



La seconde vidéo a été réalisée par un ouvrier de l’usine Renault de Sandouville. La chanson s’intitule tout simplement « Sandouville ».Dommage que la CGT s’accapare la vidéo en mettant leur logo toutes les 10 secondes.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Comment améliorer la satisfaction client ? À une époque où tous les services sont notés… https://t.co/IGeJKHkjdl
Samedi 15 Septembre - 09:01
L'économie mondiale va bien... malgré tout L’économie mondiale aborde cette rentrée de septembre sur une note posit… https://t.co/f5IeZLWxsa
Vendredi 14 Septembre - 15:11
RT @vincent_paes: Les ambitions de @RocheBobois à l'international https://t.co/Aogt5tNNAM #IPO
Vendredi 7 Septembre - 15:38
RT @vincent_paes: Entretien avec @Paul_F_Fournier : @Bpifrance va massivement soutenir la #deeptech ! https://t.co/MPsUGufFfy
Vendredi 7 Septembre - 15:38





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com