Pouvoir d’achat : la vérité derrière les chiffres

27 Mars 2012
Notez



La pouvoir d’achat est actuellement la première préoccupation des Français, devant l’emploi. Pourtant, elle tarde à faire son apparition dans les débats de l’élection présidentielle. Le silence des candidats à ce sujet est inquiétant. Mais ce qui l’est encore plus est que certains, Nicolas Sarkozy en tête, se voilent la face. Ainsi le Président candidat se félicite régulièrement des chiffres publiés par l’Insee. Selon l’institution, le pouvoir d’achat a progressé de 1,4 % par an depuis 2007 ce qui est nettement supérieur à moyenne de la zone euro : +0,4 %.

Mais regardons plus en détail de quoi nous parlons. Ce taux de croissance concerne le pouvoir d’achat du revenu disponible. Or, cet indice ne prend pas en compte l’évolution démographique et la composition des ménages. Si l’on regarde le pouvoir d’achat dit "par unité de consommation", les choses commencent déjà à se gâter puisque le taux de croissance annuel moyen n’est plus que 0,7 % sur la même période.

L’arbre qui cache la forêt

Pouvoir d’achat : la vérité derrière les chiffres
Mais là où le bas blesse c’est ce qui se cache derrière cette moyenne. En effet, la flambée des prix du pétrole, de l’électricité, du gaz est venue se greffer sur une progression soutenue des cours des produits alimentaires et des loyers. Résultat, les foyers modestes ont vu leur pouvoir d’achat plus touché que d’autres. En 2010, les classes moyennes consacraient 38 % de leur budget aux dépenses dites contraintes (électricité, téléphone, logement, assurances) contre 21 % en 1980. Pour les catégories plus modestes, ces dépenses atteignent même 48 %.

Et quand on y ajoute l’alimentation, le transport, l’éducation, il ne reste plus beaucoup pour consommer d’autres biens, encore moins pour épargner. Selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économique (OFCE, la progression concerne principalement les classes aisées et les ménages qui ont terminé de payer leur logement.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Demain, le vivant se programmera… comme un iPhone ! En pleine ascension, les biotechnologies représentent désormais… https://t.co/RgaaxWVR98
Jeudi 22 Février - 17:54
Hausse des salaires de 2 % en 2018 Pour la première fois depuis 2011, les budgets d'augmentation des salaires repar… https://t.co/qpwigcvGHZ
Jeudi 22 Février - 17:48
Le logement, otage des relations entre l’État et les collectivités locales Ce qui s’est passé est singulier : c’est… https://t.co/7AtAEx2rnn
Lundi 19 Février - 15:23
Les défaillances de grandes entreprises ont cru de 46 % en 2017 Selon Euler Hermes, le nombre de défaillances d’ent… https://t.co/E1a6OmEH2r
Jeudi 15 Février - 16:55



Face au risque de remontée des taux longs

09/02/2018 - Emmanuel Auboyneau et Xavier D'ornellas

2018 : croissance et normalisation monétaire

10/01/2018 - Emmnauel Auboyneau et Xavier D'Ornellas

Politique monétaire : la fin d'une décennie d'illusions

19/12/2017 - Emmanuel Auboyneau et xavier d'Ornellas


Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com