Mediator : une facture qui pourrait s’élever à 1,6 milliard d'euros

7 Février 2011
Notez



Mediator : une facture qui pourrait s’élever à 1,6 milliard d'euros
Entre 1976 et 2009, Mediator a été consommé par 5 millions de patients en France. Le Mediator était remboursé au taux maximal, soit 65 %. Pour le moment, la Sécurité sociale et les mutuelles ont déjà formulé des demandes de remboursements. La Caisse nationale d’Assurance-maladie pourrait ainsi récupérer entre 226 et 990 millions d’euros et la Mutualité française, 100 millions d’euros. Mais d'autres parties pourraient leur emboîter le pas. Il faut également prendre en compte l’indemnisation des victimes. Ainsi, au total, le montant des sommes réclamées au laboratoire pourrait grimper jusqu'à 1,6 milliard d'euros, selon les Echos.

Une somme à mettre en perspective avec :

- le nombre de mort. Selon les études les plus récentes, ce chiffre serait compris entre 500 et 1 000. En prenant au milieu de cette fourchette, on peut estimer le prix d’une vie : 2,1 millions d’euros.

- le nombre de boîte vendue. Depuis 1976, il s’était écoulé 144 577 000 boîtes. Ce qui en faisait le 44e médicament le plus vendu en officine. Un mois de traitement coûtait 15 euros. Au total, Servier aura réalisé des ventes pour un montant approximatif de 2,16 milliards d’euros.

- le chiffre d'affaires réalisé par Servier. En 2010, il s’élevait à 3,7 milliards. Une facture qui devrait donc fortement pesait sur le groupe.

- le montant qu’il pourra obtenir des ses assureurs : 200 millions d’euros. Somme qu’il devra se battre pour la récupérer puisque les assureurs, Axa en tête, ont fait savoir qu’ils souhaitaient invalider le contrat pour motif qu’il n’était pas censé couvrir les dommages liés à un médicament coupe-faim.

Voici le détail des sommes à verser estimées par Les Echos :

- La Caisse nationale d'Assurance-maladie : 226 à 900 millions d'euros.
- La Mutualité française : 100 millions d'euros.
- Les examens demandés par le ministre de la Santé : 46 millions d'euros.
- Les patients ayant développé une valvulopathie invalidante : 525 millions d'euros.
- Les indemnisations des familles de patients décédés : 90 millions d'euros.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Croissance, confiance, mais pas de complaisance Si la prudence est de mise concernant l’environnement de long terme… https://t.co/7c78jYZcFH
Jeudi 14 Décembre - 17:08
2018 : une nouvelle année de hausse en perspective sur les marchés actions Les prévisions de croissance pour 2018 e… https://t.co/DJ7vYtcKbe
Jeudi 14 Décembre - 17:08
L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com