Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Malgré la crise, le crowdfunding immobilier poursuit sur sa lancée

9 Février 2021
Rémi Lepage
Notez

Fundimmo, plateforme française de financement participatif immobilier, dévoile les résultats dela 5èmeédition du baromètre du crowdfunding immobilier, réalisé auprès de 32 plateformes en collaboration avec HelloCrowdfunding.



En 2020, le crowdfunding immobilier a collecté plus d’un demi-milliard d’euros, soit une hausse de 35 % en un an. L’année 2020 représente à elle seule 41 % de la collecte totale depuis 2016. Dans ce contexte singulier, les promoteurs et marchands de biens se sont encore plus tournés vers ce levier de croissance pour financer rapidement leurs opérations, et les épargnants ont plus que jamais été au rendez-vous.
 

Un rendement moyen de 9,3 % par an

Malgré la crise, le crowdfunding immobilier poursuit sur sa lancée
C’est un produit qui a déjà fait ses preuves auprès des investisseurs avertis, et qui séduit désormais aussi les épargnants désireux de diversifier leur épargne, et ce dès 1000 euros. Avec un rendement moyen de 9,3%/an et une durée moyenne de placement de 21mois,ce produit d’investissement, aux fondamentaux solides, fait son chemin dans le portefeuille de placements des Français. Pour en savoir plus, Jérémie Benmoussa, Président du directoire de Fundimmo, répond à nos questions.



Quel est le profil des investisseurs en crowdfunding ?

Jérémie Benmoussa. Nous constatons une évolution dans le profil des investisseurs en 2020, avec notamment l’arrivée de profils plus expérimentés ou plus fortunés, ce qui peut d’ailleurs en partie expliquer la hausse du ticket moyen qui est de 4711€ en 2020 contre 1581€ en 2019. Malgré tout nous voyons que le crowdfunding immobilier poursuit sa démocratisation avec environ 40 000 investisseurs – dont 10 000 nouveaux – qui ont investi dans le crowdfunding immobilier cette année. Les jeunes actifs ou « diversificateurs » sont particulièrement représentés, avec également des profils intermédiaires voire des entreprises qui placent une partie de leur trésorerie.
 

Quels sont les avantages et inconvénients de cette classe d'actif ?

Jérémie Benmoussa. Le crowdfunding immobilier consiste à investir dans l’économie réelle en prêtant de l’argent à un acteur immobilier (promoteur, marchand de biens), sur une durée limitée, afin qu'il puisse financer la construction de logements, commerces ou bureaux, en contrepartie d'un taux d'intérêt de 9,3% en moyenne en 2020. C’est donc un excellent moyen de diversifier et dynamiser son épargne, avec un ticket d’entrée à 1000€, un retour sur investissement à court terme (21 mois en moyenne en 2020). Nécessairement, cette performance s’accompagne d’un risque qui reste mesuré, puisque le taux de défaut de remboursement est de 0,16% sur l’ensemble des projets financés depuis 2012. Il convient de rappeler aux épargnants de bien se renseigner sur la plateforme, consulter ses indicateurs de performance qui doivent être clairement affichés, et garder en tête qu’une des clés est de diversifier ses placements pour réduire le risque. 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com