Les marchés boursiers poursuivent leur repli

11 Août 2014
Judith Danan
Notez

A l’occasion de la réunion mensuelle de la BCE, Mario Draghi a pris acte de la décélération de la reprise économique européenne. Un scénario qui milite de plus en plus en faveur d’un « quantitative easing » à l’européenne.



Pas de nouvelle mesure monétaire, mais un diagnostic de l’environnement économique explicite. C’est ce qu’il faut retenir de la réunion mensuelle de la BCE. Sans surprise, la banque centrale n’a rien annoncé de nouveau sur le front de sa politique monétaire, qui reste inchangée depuis le paquet de mesures annoncé en juin dernier. Dans la continuité de ses communications précédentes, Mario Draghi a expliqué que les taux directeurs resteraient « au niveau actuel (0,15%) pendant une période prolongée ».

La BCE n’aura pas d’autre alternative que de lancer une opération ciblée d’achats d’actifs

Les marchés boursiers poursuivent leur repli
Pour autant, dans son analyse de la situation économique européenne, le gouverneur de la BCE a tiré quelques constats qui appellent à davantage d’activisme monétaire dans les tout prochains mois. Le ralentissement de la dynamique de reprise est avéré, avec des situations très inégales (en témoigne le retour en récession de l’Italie, pour la troisième fois en sept ans) et une inflation très faible. Celle-ci restera sous pression d’ici la fin de l’année selon la banque centrale, avant une légère amélioration anticipée en 2015, puis 2016. La BCE continue officiellement « à se tenir prête à agir, si nécessaire » pour stimuler le marché du crédit et insuffler ainsi de la croissance. Cependant, il est réaliste de penser que la BCE n’aura pas d’autre alternative et lancera une opération ciblée d’achats d’actifs à partir de l’automne.
 
Toujours nerveux - l’indice CAC 40 a plongé ce matin sous les 4 130 points -, les marchés actions n’ont quasiment pas réagi au discours de Mario Draghi. Si la saison des résultats d’entreprises n’a pas été mauvaise, les fondamentaux microéconomiques ne suffisent pas à renouer avec la tendance boursière positive du début d’année. Il existe non seulement un faisceau de données économiques décevantes en zone euro (par exemple l’évolution de la production allemande moins bonne qu’attendu), mais surtout, la donne géopolitique déstabilise les investisseurs.

Protéger ses capitaux

Dans le cadre du conflit russo-ukrainien, les sanctions commerciales que s’infligent mutuellement l’Europe et la Russie (le Kremlin vient de décréter un embargo total sur les produits alimentaires occidentaux) ont encore une portée économique réelle toute relative. Mais la perception du risque d’escalade du conflit joue sur le climat des affaires et le moral des agents économiques. Cela se répercute sur les marchés boursiers, où les investisseurs préfèrent protéger leurs capitaux.
 
Dans ce contexte, le « Sentiment Clients » (le baromètre du sentiment des clients de CMC Markets, établi quotidiennement à partir de leurs positions réelles) affiche des tendances vendeuses sur le S&P 500 (à 65%). Les investisseurs sont massivement « acheteurs » sur les indice Cac 40 et Ibex 35 (à plus de 90%). Sur le marché des commodities, les investisseurs restent à l’achat sur les barils de pétrole brut WTI et Brent (à plus de 80%).

A propos de l'auteur : Judith Danan  est head of Sales Trading de CMC Markets France, l'un des principaux courtiers en CFD dans le monde.


Tags : BCE, Bourse, Finance
Judith Danan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com