Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société
ECONOMIE ET SOCIETE

Les étoiles des hôtels sont-elles encore utiles à l’heure d’Internet ?

27 Novembre 2012
Notez



"Indigne d’un hôtel 3 étoiles", "Honteux pour un 4 étoiles", "comment cet hôtel a-t-il pu obtenir ses étoiles ?" sont des expressions qui reviennent très souvent dans les avis sur les hôtels laissés sur Internet. Malgré la nouvelle classification hôtelière qui a actualisé en juillet les critères d’attribution des étoiles, une étude réalisée par OpinionWay pour VoyagerMoinsCher.com montre que les Français se font une idée fausse des étoiles hôtelières, source d’incompréhension et d’attentes déçues. Aujourd’hui, à l’heure d’Internet, ils privilégient d’autres manières de choisir leurs hôtels.
Les étoiles des hôtels sont-elles encore utiles à l’heure d’Internet ?

Une mauvaise perception…

Les étoiles des hôtels sont-elles encore utiles à l’heure d’Internet ?
De manière générale, lorsqu’il séjourne dans un hôtel, 1 Français sur 4 n’est pas d’accord avec le nombre d’étoiles qui lui sont attribuées. Mais lorsque l’on interroge les Français, et plus particulièrement la jeune génération, on se rend compte qu’ils ne savent pas quels sont les critères requis pour obtenir des étoiles ! Quelques exemples :

Accès Internet dans toutes les chambres :
Pour près de 2 Français sur 3 (et 71 % des 18-24 ans), c’est un critère obligatoire dans les hôtels 1, 2 ou 3 étoiles. Dans la réalité : c’est un critère obligatoire seulement à partir de 4 étoiles.

Télévision couleur avec télécommande dans toutes les chambres :
Pour 3 Français sur 5 (et 66 % des 25-34 ans), c’est un critère obligatoire dans les hôtels 1 ou 2 étoiles. Dans la réalité : c’est seulement obligatoire à partir de 3 étoiles.

Climatisation dans toutes les chambres :
Pour 57 % des Français (et 69 % des 18-24 ans), c’est un critère obligatoire dans les hôtels 1, 2 ou 3 étoiles. Dans la réalité : c’est un critère obligatoire seulement à partir de 4 étoiles.

Produits d’accueil dans les salles de bains (savon, shampoing, etc.) :
Pour près d’1 Français sur 3, ce n’est pas un critère obligatoire pour les hôtels qui ont moins de 3 étoiles. Dans la réalité : c’est un critère obligatoire dès la première étoile.

… qui génère de la déception

Près de 30 % des Français pensent que le nombre d’étoiles d’un hôtel n’est pas représentatif de sa qualité et que deux hôtels d’une même catégorie peuvent être de qualité très différente. Les étoiles donnent une indication, rien de plus. Pour 50 % des Français, les étoiles donnent seulement une indication ; ce n’est pas ce qu’ils regardent en priorité et 38 % ne les consultent même pas ! Seulement 1 Français sur 10 (11 %) considère les étoiles comme un critère déterminant.

Les étoiles hôtelières, une classification dépassée à l’heure d’Internet ? Les Français font confiance avant tout aux recommandations communautaires (entourage, autres voyageurs, etc.). Pour choisir un hôtel de qualité, ils se basent en priorité sur le bouche-à-oreille (43 %) et les avis des Internautes (24 %) avant même le nombre d'étoiles (17 %) et les avis des professionnels (16 %).



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)