Le prix pour un repas n’a baissé que de 0,4 %

15 Février 2010
Notez



Le prix pour un repas n’a baissé que de 0,4 %
Après une année 2008 difficile, la restauration attendait beaucoup de la baisse de la TVA à 5,5 %. Effective depuis juillet 2009, elle devait permettre de dynamiser un secteur en perte de vitesse. Malheureusement, les chiffres de 2009 indiquent que l’impact de cette réforme n’a pas été aussi important qu’espéré. En 2009, la fréquentation a ainsi baissé de 4,2 % dans la restauration traditionnelle. La dépense moyenne par repas stagne à 12 euros. Résultat, les dépenses totales sont en baisse de 4,6 % à 16,8 milliards

Seule la restauration rapide semble résister. Désormais, près de trois quarts des repas se font dans les fast food. Malgré une fréquentation en baisse de 0,1 %, les dépenses totales ont progressé de 1,3 % en 2009, soit un chiffre d’affaires global de 16,7 milliard d’euros. Le chiffre d'affaires de la restauration rapide n'avait jamais été aussi près de celui de la restauration traditionnelle. En 2010, il pourrait même passer devant.

Des promesses non tenues

Outre la crise, la restauration traditionnelle paye son manque de transparence. Selon l'Insee, depuis le 1er juillet, la baisse des prix n'était que de 1,41 % pour les restaurateurs et de 0,95 % pour les cafés. Pire encore selon NPD, sur l'ensemble de l'année, le prix payé pour un repas dans les restaurants traditionnels a reculé de seulement 0,4 %. On est donc encore bien loin des 3 % annoncés par les représentants de la profession lors des négociations avec le gouvernement.

Pourtant, les restaurateurs auraient intérêt à jouer le jeu. Ceux qui le font gagnent des parts de marché. C’est le cas de Buffalo Grill qui a annoncé avoir gagné 300 000 clients depuis la mise en place de la TVA. Les autres restaurants devront être contraints d’appliquer le même résultat s’ils ne veulent pas voir partir leurs clients vers les Fast food ou la concurrence.

Pour en savoir plus sur la baisse de la TVA dans la restauration, cliquez ici.




1.Posté par Darkside le 16/02/2010 16:07

Et encore, dans certains restaurant les prix sont en hausse. Cette baisse de la TVA est du racket pur et dure. Les lobbying ont bien fait leur travail. Mais au final, le consommateur se fait toujours avoir....

Bravo pour votre blog très bien fait.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Nos chers ascenseurs Quel est le moyen de transport le plus utilisé en France ? La voiture ? Non. Le trai… https://t.co/Wpu4axgqzX
Jeudi 18 Janvier - 15:49
Robo advisor : quand l'humain rencontre le robot Inspirés par le succès de leurs homologues américains, les robo ad… https://t.co/LgREeshQld
Jeudi 11 Janvier - 15:55
88 % des directeurs envisagent des augmentations Bon à savoir avant les entretiens annuels d’évaluation : 88 % des… https://t.co/R2p3htB9bX
Mercredi 10 Janvier - 12:43
2018 : croissance et normalisatin monétaire 2017 s’achève sur la confirmation de la bonne santé de l’économie mondi… https://t.co/3qoNLjvCi1
Mercredi 10 Janvier - 12:28





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com