Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

Le management de transition, reflet de la conjoncture économique actuelle

6 Juillet 2022
Rémi Lepage
Notez

Les tensions sur les prix, les approvisionnements et les compétences, la pandémie ou encore la situation géopolitique,... les entreprises poursuivent leurs efforts pour adresser leurs défis tout en opérant leur transformation et en assurant leur développement. Dans ce contexte, le marché du management de transition renoue avec sa dynamique d’avant-crise et voit le nombre de ses missions augmenter de 30%.



Pour clôturer le premier semestre 2022, Adequancy, la référence digitale du management de transition, dresse un bilan de la conjoncture structurelle actuelle, et des tendances émergentes du marché, en s’appuyant notamment sur les données de ses plateformes, réunissant plus de 8 000 managers de transition.


Le management de transition, une solution managériale bénéfique pour tout type d’entreprise

De plus en plus d’entreprises se tournent vers le management de transition pour la flexibilité et la rapidité d’action que cette solution leur confère. D’ailleurs, 13% des entreprises clientes ont fait appel au management de transition pour la première fois en 2022.

Les ETI représentent près d’un tiers des missions (31%) suivi des PME (29%) et des grands groupes (20%). Adequancy observe par ailleurs une augmentation des missions au sein des start-ups, notamment celles qui ont levé des fonds. Ainsi, toutes les tailles d’entreprises répondent bel et bien présentes à l’appel du management de transition.


Le management relais et les opérations de transformation en tête des missions

La conjoncture économique actuelle influence fortement les demandes des entreprises, et ce, notamment compte tenu de la pénurie sur le marché des cadres. Ainsi, 52% des missions ont concerné des missions de remplacement temporaire ou de management relais. Les plans de transformation d’une organisation, d’une activité ou encore la transformation digitale continuent également leur lancée et représentent 24% des missions.
 
  • Toute fonction concernée en top et middle management

Une forte demande exercée se fait sentir sur les métiers de la finance (20%), des opérations (19%), de l’industrie (13%) et de la direction générale (12%).
 

  • Le secteur de l’industrie représente 47% des missions

Historiquement, le secteur industriel a toujours représenté près de la moitié des missions de management de transition. Ce premier semestre 2022 n’y déroge pas : il s’agit de 47% des clients.
 

Parmi les missions de l’industrie confiées auprès de la référence digitale du secteur, 30% concernaient une opération de transformation, 17% l’amélioration de la performance et 13% de gestion de projets et conduite du changement. Une activité énergique se fait également sentir au sein des acteurs du Service (40% des entreprises clientes) notamment via des opérations de fusions-acquisitions, de digitalisation et de transformation à nouveau.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)