La reprise prend son temps

11 Février 2014
Notez



Le climat des affaires se détend progressivement en France, même si l’indice PMI s’est à nouveau contracté en décembre. Les perspectives personnelles des chefs d’entreprise restent plutôt positives. Le taux d’utilisation des capacités de production a très légèrement progressé sur les derniers mois tandis que la production industrielle a augmenté sur octobre et novembre. L’activité industrielle devrait profiter du redémarrage attendu dans la zone euro, comme en témoignent les différents indicateurs macro-économiques, mais également des croissances aux USA et en Chine. Les prévisions 2014 des secteurs industriels français vont vers une amélioration, certes relative, sur leur activité. Quel sera l’impact de cette détente conjoncturelle sur l’investissement des entreprises françaises et européennes ?

Baisse de l'investissement

La reprise prend son temps
Sur le dernier trimestre 2013, les chiffres d’affaires des fournisseurs de biens d’équipements restent encore en retrait de 1% par rapport à ceux du t4 2012, pénalisés par la baisse de l’investissement sur un marché domestique à l’activité industrielle en dents de scie. Ils sont en légère croissance sur les marchés export. Ainsi, les chiffres d’affaires annuels enregistreraient une baisse moyenne de l’ordre de 5 %. Si les chiffres d’affaires du secteur des machines d’assemblage seront nettement en contraction, ceux du secteur de la mesure ou des machines d’emballage devraient plutôt progresser.

Le climat d’affaires plus favorable a permis de libérer des projets en attente. Les commandes se sont ainsi redressées sur la période, de + 6.7 % par rapport au trimestre précédent et de 5 % par rapport au dernier trimestre 2012, les évolutions par secteur restant hétérogènes. Le volume des carnets en fin de trimestre s’améliore par rapport au trimestre précédent. Il n’est jugé insuffisant que pour 26 % des répondants, et supérieur à la normale pour 21 %. Une large majorité d’industriels estiment que leur stocks sont "normaux" et le nombre des consultations et études sur projets sont « stables ou en hausse » (80 % des participants). Par contre, la concrétisation des offres reste lente avec de nombreux reports sur la première partie de l’année 2014. Les difficultés de financement sont toujours réelles, et conditionnent de nombreux projets.

Un début d'année encourageant

Les secteurs clients qui tirent la demande restent les industries de l’aéronautique, de l’énergie, des matériels médicaux, ainsi que la mécanique pour une moindre mesure. La demande est bipartite s’orientant soit vers des machines d’entrée de gamme dans une logique de prix contraints, soit vers des machines automatisées à forte teneur technologique. Les industriels prévoient une très légère croissance de leur chiffre d’affaires (+ 0.4%) sur les premiers mois de l’année.

Selon l’INSEE dans sa note de conjoncture de décembre dernier, l’investissement productif des entreprises serait plus dynamique. Le redressement des entrées de commandes et du nombre de consultations, observé sur cette fin d’année, va plutôt dans ce sens. Si la visibilité conjoncturelle et fiscale s’améliore, et si une détente sur l’accès aux crédits est observée, la demande devrait se redresser plus sensiblement sur la deuxième partie de l’année. L’investissement pourrait davantage répondre à des contraintes de modernisation de l’appareil de production qu’à un besoin d’augmentation de capacités.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Nos chers ascenseurs Quel est le moyen de transport le plus utilisé en France ? La voiture ? Non. Le trai… https://t.co/Wpu4axgqzX
Jeudi 18 Janvier - 15:49
Robo advisor : quand l'humain rencontre le robot Inspirés par le succès de leurs homologues américains, les robo ad… https://t.co/LgREeshQld
Jeudi 11 Janvier - 15:55
88 % des directeurs envisagent des augmentations Bon à savoir avant les entretiens annuels d’évaluation : 88 % des… https://t.co/R2p3htB9bX
Mercredi 10 Janvier - 12:43
2018 : croissance et normalisatin monétaire 2017 s’achève sur la confirmation de la bonne santé de l’économie mondi… https://t.co/3qoNLjvCi1
Mercredi 10 Janvier - 12:28



2018 : croissance et normalisation monétaire

10/01/2018 - Emmnauel Auboyneau et Xavier D'Ornellas

Politique monétaire : la fin d'une décennie d'illusions

19/12/2017 - Emmanuel Auboyneau et xavier d'Ornellas

Croissance, confiance, mais pas de complaisance

14/12/2017 - Christophe Morel


Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com