Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

La baisse du chauffage bien acceptée par les salariés

17 Novembre 2022
Rémi Lepage
Notez

 Deskeo , leader des bureaux flexibles avec services, vient de mener une étude sur cette thématique. En voici les résultats.



D’après les résultats de l’enquête, plus de la moitié des salariés Français (59,4%) a bien été informée des mesures mises en place par leur entreprise pour réduire la facture d’énergie. A l’inverse, 40,6% précisent ne pas en avoir été informés. De manière générale, les salariés indiquent avoir le sentiment d’avoir plus froid que l’année dernière. A la question « Trouvez-vous qu’il fasse plus froid dans les bureaux qu’il y a un an ?», 27,6% des sondés répondent « oui tout à fait » et 30,8% « oui un peu ». 41,6% n’ont en revanche pas constaté de différence.

67,4 % acceptent la préconisation du gouvernement

En très grande majorité (67,4%), les répondants acceptent cette préconisation du gouvernement et ont « de la compréhension, c’est normal de faire des efforts ». 24,2% disent au contraire ressentir « un mal-être, j’ai froid ». Et 8,4% confessent être en colère : «ça ne changera rien à la crise économique et environnementale ».

 

« Chez Deskeo, nous avons à cœur de prendre nos responsabilités en matière de sobriété énergétique. Nous nous chargeons de mettre en place les optimisations chez nos clients car nos loyers comprennent déjà le prix de l’électricité. Par-delà notre responsabilité environnementale en tant qu’entreprise, nous avons intérêt à opter pour ce qui se fait de mieux en matière de consommation d’énergie. »

Warren, Property Manager chez Deskeo.


Pas d’impact sur la productivité des salariés Français

La baisse de température sera-t-elle corrélée à une baisse de productivité ?

Les salariés français n’y croient pas vraiment : 54,2% estiment en effet que cette diminution n’affecte pas leur efficacité dans le travail. 29% pensent en revanche que cela affecte « un peu » leur productivité et 16,8% que cela l’affecte beaucoup.

 

Selon les salariés Français, la température optimale des bureaux se situe :

 

-          A 19°c pour 22,4% d’entre eux

-          Entre 19 et 20°c pour 26,9%

-          Entre 20 et 21°c pour 36,5%

-          A plus de 21°c pour 14,2%

 

Enfin, en réponse à la baisse des températures dans les bureaux, 3 collaborateurs sur 4 (74,8%) ne comptent pas demander de jour de télétravail supplémentaire.



Rémi Lepage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)