Entreprises, comment faire face à vos impayés ?

27 Décembre 2013
Notez



Alors que la conjoncture économique peine à se redresser, les entreprises françaises souffrent de plus en plus d’impayé ou de risque clients. Un phénomène qui a pris une telle ampleur qu’il est aujourd’hui la première cause de défaillance des entreprises, principalement chez les PME qui ont des problèmes de trésorerie. Mais qu’on se le dise, l’impayé n’est pas une fatalité, il existe de nombreuses mesures à prendre avant qu’il ne soit trop tard.

L’affacturage

Entreprises, comment faire face à vos impayés ?
C’est une solution de crédit qui consiste à transférer certaines créances commerciales à un établissement financier ("affactureur" ou "factor" en anglais), qui se charge, moyennant rémunération, d'opérer le recouvrement en lieu et place de l'entreprise. Longtemps considéré comme le dernier recours de sociétés en difficultés financières, l'affacturage est aujourd'hui un outil de gestion souple. La relance, le recouvrement, et la comptabilité des mouvements liés aux encaissements de vos factures sont pris en charge.

Faire financer vos factures clients par l'affacturage est une solution pratique et efficace pour couvrir votre besoin en fonds de roulement (BFR). En effet, grâce votre contrat d'affacturage, vos factures sont directement converties en liquidités. Vous ne dépendez plus de la rigidité des cycles de règlement de vos clients. Mais cela a un coût. Les sociétés d'affacturage se rémunèrent de deux façons, via une commission de service prélevée à chaque transaction (cession de créances) de service et via une commission de financement rémunérant l'avance sur la trésorerie.[

L'assurance-crédit

C’est une assurance. En cas d’insolvabilité constatée, si le client est couvert par l'assureur, l'entreprise obtiendra le remboursement de l'impayé subi. Comme toujours, il faut bien lire les clauses afin de ne pas avoir de mauvaises surprises…

Limiter les risques en amont

Pour les petites sociétés ou entreprises en cours de création, ce type de prestation peut s’avérer coûteux. Elles ne sont pour autant pas démunis face au problème des impayés. De simples précautions permettent de limiter les risques. La première est de bien prendre connaissance des entreprises avec lesquelles vous travaillez en vérifiant leur taille et leur solvabilité. La majorité de ces informations sont disponibles sur des sites publics comme l’Insee. Et si votre client n’a pas déposé ses comptes au greffe du tribunal de commerce, méfiez-vous !

En effet, une société commerciale ne déposant pas ses documents comptables annuels au greffe a une probabilité de défaillance quatre fois plus forte qu'une autre entreprise respectant son obligation de publication des comptes. Dans ce cas-là, pour vérifier, la bonne santé de votre client, n’hésitez pas à demander un acompte à la signature d’une facture pro format. De plus, mettre en place des éléments contractuels solides afin de récupérer plus facilement votre dû. Les conditions générales de vente doivent être rédigées de manière concise et classées par thèmes afin d’éviter tout malentendu et contresens.




1.Posté par Groupe Affactassur le 14/01/2014 14:42

Si bien souvent l’affacturage est mis en place en situation de crise de trésorerie, il faut savoir que les entreprises prévoyantes mettent en place l’affacturage avant que la trésorerie vienne à manquer, c'est-à-dire en amont quand les premières tensions de trésorerie commencent à apparaitre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com