Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société
ECONOMIE ET SOCIETE

Candidats vs employeurs en 2018 : l'inadéquation des demandes et des offres de plus en plus forte

8 Octobre 2018
Antoine Balduino
Notez



Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, dévoile son baromètre annuel sur l'adéquation entre les demandes des candidats et les postes proposés par les recruteurs. Un écart qui se creuse fortement en seulement un an, excepté pour les postes d'intérimaires. Les candidats recherchent de moins en moins de CDI et CDD en 2018. 52% des candidats ont le BAC mais seulement 20% des recruteurs le demandent.

L'intérim se stabilise, les contrats saisonniers explosent et les CDI et CDD chutent

En seulement un an, les candidats ont radicalement changé leur recherche d'emploi. En effet, les demandes de CDI sont passées de 34% à seulement 21%. Même constat pour les CDD qui chutent de 33% en 2017 à 29% en 2018. En revanche, l'intérim est demandé aujourd'hui par31% des candidats et reste pratiquement au même niveau que 2017 (32%). Ce sont les emplois saisonniers qui explosent et passent de 1% à 19%. Pour les recruteurs, les propositions de CDI et de CDD sont également en baisse et passent respectivement de 58% en 2017 à 52% en 2018, et de29% à 13%. L'intérim quant à lui augmente considérablement de 10% en 2017 à plus de 33% en 2018, alors que les postes de saisonniers stagnent à 2%.

 

Une meilleure évolution des niveaux demandés et proposés

En 2017, 35% des recruteurs proposaient des postes nécessitant un niveau d'études Bac+5 alors que de leur côté les candidats n'étaient que 11%à pouvoir y postuler. En 2018, la tendance s'inverse et 17% des demandes des recruteurs en BAC+5 sont presque à égalité avec les 15% des candidats qui possèdent ce niveau d'études. Même constat pour le niveau BAC qui augmente côté candidats de 31% en 2017 à 52% en 2018 et qui passe de 5% chez les recruteurs à plus de 20% en 2018.


 

Les techniciens détrônent les manutentionnaires et boostent l'intérim

Avec plus de 14% de représentativité, les postes de techniciens sont en tête des missions d'intérim les plus proposées en octobre 2018 alors qu'il s'agissait des postes de manutentionnaires en 2017 à 21 %. Ces missions sont trois fois plus nombreuses que celles de commercial qui ne comptabilisent que 7 % des offres d'intérim. Enfin, les caristes représentent 6 %, juste devant les manutentionnaires avec 5 %, les magasinier(e)s avec 3 % et les assistantes administratives à 2 %.

Quels secteurs recrutent le plus ?

En octobre 2018, c'est le secteur tertiaire qui arrive en tête des secteurs qui recrutent le plus avec plus de 17% d'offres d'emploi et prend ainsi la première place qui était détenue en 2017 par l'Hôtellerie et restauration à 14%. Le secteur de l'industrie reste à la deuxième place avec 11% (8%en 2017). Position qu'il partage en 2018 avec le BTP.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)