Bien choisir son assurance habitation pour se couvrir contre une catastrophe naturelle

26 Août 2014
Antoine Balduino
Notez



Les intempéries du  début de l’été ont fait d’innombrables dégâts. L’ensemble des dommages sont estimés à plus de 800 millions d’euros, d’après la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA).

Hausse des frais et baisse des prises en charge

Au total, 363 000 sinistres ont été recensés : 190 000 véhicules, 160 000 logements et 13 000 chez des professionnels. Ce genre d’événements n’est pas nouveau mais le coût des dégâts n’a cessé de progressé depuis 2000. Dans ce contexte, le tarif des assurances habitation affiche une hausse marquée. En 2014, elle a été comprise entre 2,5 % et 5 %.
 
Et la tendance devrait se poursuivre en 2015 au vue des événements climatiques de cette année. Certains assureurs rechignent même de plus en plus à vous rembourser le coût des dommages et font jouer les clauses pour s’éviter cela. C’est alors à vous de prendre en charge les réparations. La facture peut vite monter. C’est pourquoi, il est important de lire son contrat d'assurance habitation avant de s’engager ou de le relire si vous vous êtes déjà engagé. Voici les points clés à ne pas rater.

1- Estimez la valeur de tous vos biens

La première étape avant de choisir votre assurance habitation est d’estimer la valeur du mobilier et de tous les biens de votre domicile : objets d’art, bijoux, meubles, électroménager, high-tech… En effet, en cas de sinistre votre assurance habitation ne vous dédommagera qu’en fonction de vos déclarations. Pensez à bien conserver les factures d’achat de tous vos biens, elles pourront vous être demandées.

2- Vérifiez les franchises

Quand vous obtenez votre devis, regardez bien les informations concernant la franchise. Un tarif défiant toute concurrence peut parfois s’avérer trompeur. La franchise est ce qui restera à votre charge en cas de dommages. Ainsi, si la franchise est élevée, vous aurez à payer de votre poche tous les dégâts inférieurs à cette somme…

3- Regardez les petits plus

Cette assurance ne vous servira pas qu’en cas de catastrophe naturelle. C’est pourquoi, il est important de regarder les autres points couverts : responsabilité civile, cambriolage, dégâts des eaux, incendie… Dans les assurances multirisques, elles sont déjà comprises mais cela vaut le coup de regarder ce qu’elles couvrent réellement. En fonction de vos besoins, regardez ce que vous souhaitez privilégier. Même si cela est contraignant, il faut tout lire de votre contrat, même les plus petites clauses. Certaines assurances proposent même d’autres petits plus qui, s’ils ne sont pas indispensables, peuvent s’avérer très utiles le moment venu. Par exemples, certaines proposent la venue d’un plombier ou d’un serrurier en urgence et d’une aide à domicile pour vous aider après un sinistre.

4- Respectez le délai

Maintenant que vous avez une assurance habitation assurance adaptée à vos besoins, il est important de ne pas perdre vos droits. C’est la qualification du désordre climatique comme étant une « catastrophe naturelle » qui va déclencher l'indemnisation des dommages subis. Cette déclaration est faite par voie d'arrêté ministériel qui recense les zones affectées par le sinistre et l'étendue des dégâts générés par celui-ci. Une fois l’arrêté publié vous avez un délai de dix jours pour vous manifester.


Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



L’intégration de critères ESG dans les financements aux TPE-PME Vers une généralisation pour les acteurs financiers… https://t.co/6rwkIMg0YX
Jeudi 7 Décembre - 10:23
Nom de domaine : à quand une méthode d’évaluation monétaire ? A l’heure où les actifs immatériels digitaux prennent… https://t.co/yT982bNt6d
Jeudi 7 Décembre - 10:23
RT @vincent_paes: Jean-Pierre Gomez : "Le Luxembourg est le meilleur endroit pour créer un fond" #PEX17 https://t.co/sPRA54R1oz
Vendredi 1 Décembre - 12:26
RT @vincent_paes: Nicolas Waibel : "les fonds sont très conservateurs pour leur localisation. Je ne vois pas émerger de nouvelles places"#P…
Vendredi 1 Décembre - 12:26





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com