Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société
ECONOMIE ET SOCIETE

7 astuces pour réduire son empreinte carbone en télétravail

13 Janvier 2022
Rémi Lepage
Notez



Si le télétravail a globalement un effet positif sur nos émissions de gaz à effets de serre, il existe de nombreuses possibilités pour en accroître encore les gains. Greenly propose ici quelques conseils pour réduire l’impact écologique des télétravailleurs.

A vous de jouer !

  1. Choisir le bon outil. Selon Greenspector, Google Meet et Teams arrivent en pôle position dans la minimisation des émissions. En installant un moteur de recherche solidaire et écologique comme Ecosia ou Lilo, les revenus publicitaires générés par les recherches financent des projets ONG partout dans le monde.
  2. Privilégier l’audio. Couper sa caméra et limiter le recours aux sites de streaming sont 2 très bons moyens de limiter la pollution numérique. A elle seule, la vidéo était responsable en 2018 de 1% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, et son utilisation est toujours amenée à exploser (étude Shift Project).
  3. Limiter la 4G. L’utilisation d’un réseau Wi-fi classique plutôt que de la 4G permet de grandement limiter ses émissions. Les réseaux 4G peuvent en effet nécessiter jusqu'à 23 fois plus d’énergie, et ce pour un même service en ligne.
  4. Choisir son matériel. La location du matériel comporte d’importants bénéfices environnementaux : les acteurs comme Commown, qui réparent systématiquement leurs appareils loués, contribuent directement à en allonger la durée de vie.
    Lorsque l’achat de matériel est privilégié, la pratique la plus écologique et économique consiste à se tourner vers des produits reconditionnés ou de seconde main.
  5. Privilégier les transports à mobilité douce. Transports en commun, vélo ou marche pour les déplacements à proximité du domicile. A défaut, le covoiturage ou le passage à un véhicule électrique sont également des solutions bas-carbone.
  6. Clean up. Se désabonner des newsletters récalcitrantes (SPAMS) qui représentent 90 % des e-mails envoyés dans le monde (chaque mail a une empreinte carbone moyenne de 4 grammes) Des outils comme Cleanfox permettent de les supprimer et de s’en désabonner en un clic.
  7. Évolution du lieu de travail. La pratique récente du flex office apporte des bénéfices environnementaux très significatifs avec des résultats prometteurs pour le bilan carbone du télétravail grâce à la rationalisation énergétique.
 

Connaître son empreinte pour mieux la limiter

Il existe pléthore de bonnes pratiques pour limiter son impact lors du télétravail, encore faut-il connaître la consommation de chaque équipement qu’on utilise au quotidien. Si chaque utilisateur a en tête ce que consomme un téléphone ou une box allumée 24h/24, la prise de conscience sera d’autant plus importante.”, note Alexis Normand, CEO de Greenly.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon






Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com


Mentions légales :

Éditeur : Économie et société - SIREN : 804 336 667 - Siège social : 55 avenue Gambetta 78400 CHATOU - Tél. : 01 75 26 57 97 - Directeur de la publication : Vincent Paes
Hébergeur : SAS OVH - 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix - Tél. : 09 72 10 10 07
Date de création : 3 septembre 2017 - Tous droits réservés (2007-2022)