Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

61% des Français sont soucieux de l’environnement lorsqu’ils voyagent

3 Décembre 2019
Antoine Balduino
Notez



En pleine COP25 à Madrid et à l’approche de la Journée mondiale du climat le 08 décembre prochain, la question du changement climatique est dans toutes les têtes. Mais qu’en est-il de l’impact environnemental de nos voyages ? lastminute.com s’est penché sur ce sujet au cours d’une étude réalisée auprès de 10 000 Européens sur leurs habitudes de voyage. Conscience écologique partagée ? Réponses mitigées !

Les Français et les Italiens, champions d’Europe du voyage éco-responsable ?

61% des Français sont soucieux de l’environnement lorsqu’ils voyagent
Cocorico, les Français semblent plus soucieux de leur impact environnemental en voyage que la plupart de leurs voisins : 61% déclarent prendre en compte l’impact environnemental dans leur façon de voyager, juste derrière les Italiens (69%), contre une moyenne européenne à 53%. Les Anglais figurent clairement parmi les mauvais élèves puisqu’ils sont seulement 32% à s’en soucier. Peut mieux faire !

Plus concrètement, que signifie prendre en compte l’impact environnemental de son voyage ? Là encore, à chacun sa définition. Pour 77% des Français, manger local est un levier majeur, contre 60% des Européens en moyenne. 61% des Français tâchent également d’être plus éco-responsables en réduisant l’usage de sacs et bouteilles en plastique ou en évitant la crème solaire par exemple. Quant aux Italiens, ils se montrent plus soucieux de trouver un hébergement éco-responsable (46% d’entre eux, contre 37% pour la moyenne européenne). 54% des Espagnols vont eux choisir une destination avec un large réseau de transport en commun pour réduire leur empreinte carbone.


 

Les principales motivations et freins

Un mot d’ordre : éviter les bains de foule. Français, Espagnols et Italiens sont respectivement, 43, 46 et 47% à avoir déjà choisi de partir dans des destinations hors des sentiers battus et moins populaires pour éviter la foule. Et pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, ils sont 40% à l’envisager pour l’avenir. Ça coûte cher d’être écolo en voyage ? Si cette assertion n’est pas vérifiée, c’est en tout cas le sentiment de 21% des Européens pour qui le coût supplémentaire que cela peut représenter constitue un frein pour voyager plus responsable. Parmi les autres freins : le manque d’information et de préparation nécessaire pour 25% d’entre eux ainsi que l’incertitude quant aux certifications (produit local, label écologique…) pour 20% d’entre eux. Sans parler du budget vacances qui n'est pas toujours extensible.


 

Alors comment être plus éco-responsable en voyage ?

S’il y a encore des progrès à faire, les Européens font preuve de bonne volonté pour devenir plus éco-responsables en voyage.
33% des Français privilégieront ainsi dans le futur l’achat de produits locaux et artisanaux plutôt que d’aller dans une boutique de souvenirs “attrape touristes”. 22% feront des efforts pour sélectionner des restaurants proposant principalement des spécialités et produits locaux. Enfin, 18% se disent prêt à faire appel à des agences locales pour organiser leur voyage plutôt que passer par un tour opérateur ou agence de voyage classique.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com